Nouveau service disponible chez Uber!

Pour autant Uber veut continuer son ascension et c´est pourquoi, il semblerait qu´Uber propose bientôt des vélos pour mieux se déplacer en ville. Oui oui à vélo, car il faut anticiper le changement en sachant pertinemment que la voiture ne sera plus autorisé au cœur des villes. Pour ce faire, Uber prend l´exemple de la ville de New-York qui a opéré cette transition et le directeur d´Uber annonce fièrement un succès qui permet de modifier les habitudes de déplacement et se veut ainsi plus respectueux de notre environnement. On peut néanmoins se demander si Uber ne remettrait pas en cause toute son activité car le principe est de faire le même qu´un taxi mais avec des particuliers donc mettre au point un service vélo qui de surcroît existe déjà, ne serait-ce pas une erreur stratégique ? Nous le verrons dans le temps mais non Uber semble vouloir se diversifier et proposer ainsi des alternatives plus écologiques et plus originales que le véhicule.

Uber, la nouvelle concurrence du Velib?

C´est pas mal comme idée mais Velib le fait déjà donc pourquoi refaire le même enfin ce n´est pas une idée très novatrice et puis en reprenant l´exemple de New-York, selon les heures de véritables embouteillages de vélos se créent, ce qui ne semble pas vraiment résoudre le problème du désengorgement dans les rues des villes. Alors pourquoi Uber propose ce type de service qui existe déjà ? Uber veut lancer partout dans le monde le vélo en libre service et ainsi concurrencer les sociétés qui existent déjà mais Uber à de l´ambition. En effet, après la mise en place de ces nouveaux services, la volonté est de les développer et d´innover grâce aux deux roues. Par exemple, dans le Nord de l´Europe les vélos sont un moyen de transport très utilisé alors que dans le Sud, il reste des progrès a faire. Uber peut sûrement jouer la carte du développement pour ces pays concernés.

Optimiser les services, tout en ayant un comportement plus responsable

De plus, Uber a la ferme intention de faire évoluer les mentalités concernant le déplacement plus propre et plus respectueux de l´environnement. En effet, Uber se veut ambitieux et visionnaire avec le vélo qu´il va ensuite décliner concernant les petits trajets de Uber Eats au lieu des scooters par exemple. Pour cela, Uber est prête à faire des sacrifices car elle est consciente que la commission sur les vélos Uber sera moindre en comparaison avec les véhicules, mais Uber désire avant tout éveiller les consciences, sur notre usages des transports en commun et en revalorisant le vélo. Même si de nombreux services de vélos en libre service existent déjà, il est certain que la société Uber pense bien faire mieux que ses concurrents. Uber lancera donc ses premières flottes de vélo d´ici l´annexe prochaine et la suite au prochain épisode comme on dit !