Selon une étude dévoilée ce lundi 4 novembre, devenir propriétaire en France coûterait environ

220 000 euros, un rêve de plus en plus difficile à atteindre.

 

Depuis 2004, date de la première étude du courtier en ligne, le prix moyen d´un bien immobilier a augmenté d´environ 60 000 euros.

 

Les Français ont donc emprunter des montants plus élevés pour devenir propriétaire. Seulement pour l´année 2013, les banques ont prêté en moyenne 168 409€ contre 159 768€ l´an passé. Pour Maël Bernier, responsable des études d´Empruntis.com, il y a une certaine incohérence : “normalement quand les taux sont bas, les prix doivent baisser, or ils stagnent. Ce qui veut dire que les gens qui ont les moyens en profitent pour emprunter plus pour acheter plus grand et créent ainsi une envolée des prix”.

 

Le revenu net moyen du candidat à la propriété s´élève à 4500€, soit 800€ de plus qu´il y a 9 ans. Alors que si l´on en croit les chiffres de l´Insee, moins de 20% des français perçoivent plus de 4467€ par mois.

 

Toujours selon l´étude, l´âge moyen des acquéreurs a augmenté de 3 ans, et s´oriente désormais autour de 37 ans. Acheter un appartement ou une maison semble donc réservé a des ménages aisés et âgés.

 

En comparaison avec les autres pays de l´Union Européenne, le taux de propriété en France est en dessous de la moyenne avec 63%, loin derrière l´Espagne (82%) et l´Italie (72%).

 

 

 

Source : Réponse à Tout