Désormais, les couples dont un seul membre est enfant unique pourront avoir deux enfants.

 

Une petite révolution est en marche. Après plus de trente d´une politique de l´enfant unique très stricte, la Chine annonce “une réforme majeure”. Quatre jours après la fin d´une importante réunion du Parti Communiste Chinois (PCC), Pekin assouplit le dogme : les couples dont un seul membre est lui-même enfant unique, seront autorisés à avoir deux enfants. Depuis 1979, seuls les couples dont les deux membres étaient enfants uniques le pouvaient.

 

Cela faisait longtemps que les opposants de cette politique démographique réclamaient l’assouplissement du dogme chinois. Selon eux, cette loi contribuait à creuser le déséquilibre hommes-femmes. En effet, de nombreux parents décidaient d’avorter lorsqu’ils apprenaient qu’ils allaient avoir une petite fille (118 garçons pour 100 filles sont nés en 2012). Malgré cela, les autorités chinoises n’en démordaient pas. Pour les dirigeants, cette politique était nécessaire afin d’éviter un développement excessif de la population qui aurait pu menacer la croissance économique du pays.

En 2012, de hauts responsables de l’état civil avertissaient les dirigeants des dangers du vieillissement de la population. Pour la première fois depuis plusieurs décennies, le nombre de jeunes en âge de travailler avait commencé à se réduire. A cause de cela, les retraités chinois pourraient être de moins en moins bien pris en charge.





Source : Réponse à Tout