Amazon dévoile son système de livraison par drones : Amazon Prime Air. D’ici quatre à cinq ans, les petits colis pourraient être distribués en zone urbaine en trente minutes seulement.

C’est une petite révolution dans le monde du courrier. Le 1er décembre, Amazon a dévoilé son futur système de livraison par drones dans un film promotionnel. Grâce à lui, les petits colispourraient arriver à destination en 30 minutes. Si la législation américaine est corrigée, le projet Amazon Prime Air pourrait voir le jour à échelle internationale d’ici quatre à cinq ans.

Amazon Prime Air : les zones rurales désavantagées

La nouvelle a été annoncée hier soir par le PDG de la société de commerce en ligne, Jeff Bezos, sur la chaîne américaine CBS. Les mini-drones pourraient acheminer des colis pesant jusqu’à 2,3 kilos, soit 86 % des livraisons. Amazon met par ailleurs en avant l’aspect « écologique » du projet. Les appareils fonctionneraient grâce à des moteurs électriques, plus respectueux pour l’environnement que l’essence ou le diesel.

Petit inconvénient : les livraisons ne pourront s’effectuer qu’à moins de 16 kilomètres des entrepôts. Les habitants des zones rurales seront ainsi désavantagés par rapport aux citadins. En France, par exemple, l’entreprise ne dispose que de quatre plateformes : l’une se situe à Lauwin-Planque (Nord), une autre près de Saran (Loiret), et les deux autres à Montélimar (Drôme) et Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

Amazon doit obtenir l’accord des autorités de l’aviation

Pour mener à bien ce projet ambitieux, Amazon doit dans un premier temps obtenir l’aval des autorités de l’aviation. À date, l´administration fédérale de l´aviation américaine (FAA) interdit l’utilisation de drones à des fins commerciales. Cependant, le président Barack Obama a signé en 2012 une réforme de modernisation de la FAA, qui devrait permettre la légalisation de l’usage de drones par les entreprises pour leurs livraisons, à partir de 2015.

 

 

 

 

Source : Réponse à Tout