LE PARTI DE L´INTERNET

Le fondateur du site Megaupload a annoncé hier en Nouvelle Zélande la création de son propre parti politique. Kim Dotcom, en liberté conditionnelle, a toujours besoin d´être le centre d´attentions et a décidé de créer un mouvement pour la technologie et la liberté de l´internet.

" Le parti de l´internet vise les citoyens qui n´ont jamais voté avant, qui ont été déçus par le vote ou bien qui n´aiment pas le chois actuel " précise t-il.

Kim Dotcom avait été accusé d´avoir amassé 127 millions d´euros en proposant le partage de fichiers (copies de films et séries piratées) dans son site Megaupload. Il avait été arrêté en 2012 par la justice américaine et le FBI et mis en liberté conditionnelle. Actuellement en Nouvelle Zélande, l´homme d´affaires risque une extradition aux Etats-Unis, audience prévue pour le 7 juillet.