Apple et Google : l´évolution du paiement

Ont ils entendu parler de la nouvelle banque de Google ? Et la prochaine version d´Apple devenu un iBank ? Personne ne sait ce qui arrivera à long terme, mais dans le court, il est peu probable que nous ne voyons pas leur fonctionnement que les banques. Les deux sociétés insistent constamment qu´ils n´ont aucun intérêt à devenir des institutions financières, tandis que Google a une banque autorisée aux pays-bas depuis plusieurs années.

Quelque chose de logique si nous examinons comment allez vous le secteur financier en général. En outre, réglerait avec la faible rentabilité de ce secteur lorsqu´ils génèrent beaucoup plus avec leur propre entreprise ? Pour le mettre en contexte, le secteur financier espagnol aujourd´hui se vante une moyenne de 6 % de retour, s´il est vrai que, dans les bonnes années, il a atteint 15 % et 20 % des ratios qui peuvent difficilement se trouve encore dans le secteur bancaire.
En revanche, si nous regardons les résultats du dernier trimestre de 2014 d´Apple, plus précisément dans sa rentabilité mesurée en bénéfice net sur les ventes, nous parlerions près de 25 %. Dans le cas de Google, rentabilité serait légèrement plus élevée, de 26 %. De ce point de vue, il semble que pour ces deux sociétés atterrissage dans le secteur financier ne soit pas particulièrement attrayant, donc les banques pourraient être calmes...
Mais ne soyons ne pas naïfs. Dans le secteur financier, il y a des services qui sont rentables, en fait très rentable, tant sur le plan économique et en matière d´information. Je me réfère aux moyens de paiement, un secteur d´activité qui, ces dernières années, a été caractérisé par l´absence de normalisation et de la grande dispersion des solutions. Pour les banques de ce secteur d´activité peut signifier entre 8 % et 10 % de leur revenu. Mais au-delà de l´aspect économique, il est vital pour le secteur depuis en plus de générer une plus grande liaison avec les clients, fournissent une grande connaissance à leur sujet, parfois inestimable. N´oublions pas que l´information est pouvoir.
Par coïncidence, la semaine dernière ont été deux nouvelles sur les moyens de paiement n´ont pas été conduit par une institution financière, mais par les deux gros excellence technologique, Apple et Google. Coïncidence?, est possible.