Areva a annoncé la suppression de 5000 à 6000 postes de travail dans le monde

Le groupe nucléaire français Areva a annoncé le 7 mai, le licenciement de 5000 à 6000 personnes au niveau mondial d’ici trois ans.

En effet, Areva a eu d’énormes pertes en 2014 et doit supprimer plusieurs milliers de postes de travail dont 15% en France, soit entre 3000 et 4000 emplois touchés.

Ces mesures indispensables pour l’entreprise du nucléaire seront adaptées d’ici à 2017, selon les paroles du directeur général. Des négociations avec les organismes syndicaux se dérouleront en mai et en juin.

Areva comptait en 2014, 41847 employés dans tout le monde, dont un total de 28037 salariés en France.