Les Playmobil sont en deuil

Mercredi dernier, Horst Brandstätter, le patron de la marque Playmobil est décédé à l’âge de 81 ans. L’annonce du décès a été faite lundi par l’entreprise familiale, qui perd non seulement son propriétaire mais aussi l’image et le grand créateur des petits bonhommes colorés.

 

Le secteur du jouet en Allemagne est aussi en deuil, l’année dernière, la marque avait fêté ses 40 ans.

 

Le siège de Geobra Brandstätter est situé à Nuremberg dans le sud de l’Allemagne tout près du lieu de naissance en 1933 de Horst Brandstätter, dans une petite ville bavaroise. C’est en 1952, qu’il entre alors dans l’entreprise de jouets dirigée par ses oncles. Et plus tard, à la fin des années 50, il connait le succès en prenant la décision de laisser le métal pour créer des jouets en plastique. Il produit alors et lance la mode du Hula-Hoop des Etats-Unis en Europe avec les fameux cerceaux en plastique.

 

La crise pétrolière des années 70 les sauve de la faillite et c’est alors que les figurines de Playmobil font leur apparition. Trois modèles pour commencer, l’indien, l’ouvrier et le chevalier… Grand succès de nouveau pour le fabriquant de jouets allemand qui pendant toutes ces années a développé ses figurines à d’autres thèmes comme les pirates, les princesses, les policiers ou encore l’Egypte.

 

Son chiffre d’affaires est estimé à 595 millions d’euros et devient le premier fabriquant de jouets allemand devant le groupe Ravensburger.

 

Une dernière parole… R.I.P