Apple annonce l'utilisation de voitures, tout comme Google, pour rassembler des informations

La marque à la pomme a annoncé mercredi son intention de faire circuler des voitures dans plusieurs villes et plusieurs pays afin de regrouper des informations et des images. Son but est de rassembler toutes ces données pour son service de cartographie on line, l’Apple Maps.

 

Apple a communiqué sur son site, que ces informations vont être publiées et bientôt seront disponibles après une mise à jour de l’application Apple Maps. Le géant américain a ajouté qu’il va faciliter une liste avec les villes concernées aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ainsi qu’en Irlande.

 

Le groupe a aussi expliqué son intention de protéger la vie privée des personnes et qu’il floutera aussi bien les plaques d’immatriculation des voitures que les visages des personnes qui sortent dans les images.

 

Son rival Google utilise déja cette façon de regrouper des informations depuis plusieurs années pour son application Street View. En Europe, celui-ci a rencontré certains problèmes au niveau de la protection de la vie privée des personnes en publiant des données mal protégées.

 

Tim Cook, le patron d’Apple, avait dû s’excuser il y a quelques années, après une première tentative d’Apple Maps qui avait été développée mais n’ayant pas obtenu les résultats attendus à cause de nombreuses erreurs.

 

La promesse d’Apple, lors de la dernière conférence de presse à ce sujet, était l’amélioration de l’Apple Maps avec des données supplémentaires notamment sur les services publics ou les commerces puis l’assistant vocal Siri intégré dans le système.