Apple Music a du mal a fidéliser ses utilisateurs

Apple a lancé son service de streaming musical le 30 juin dernier avec une période d’essai gratuite de 3 mois pour essayer ainsi de fidéliser les clients de la marque.

 

Mais les chiffres sont assez contradictoires car entre 20% et 50% des utilisateurs qui s’étaient inscrits ont finis par abandonner et ne profiteraient plus du service de musique de la marque à la pomme.

 

A partir du 30 septembre, pour pouvoir profiter d’Apple Music, il faudra payer 9,99€ par mois pour un abonnement classique et 14,99€ pour un abonnement familiale.

 

Le service de musique développé par Apple regroupe le streaming musical, la radio Beats One ainsi que Connect, la plateforme d’échanges avec les artistes. Le catalogue compte d’environ 30 millions de titres.

 

Peu après son lancement, Apple Music rassemblait à peu près 11 millions d’utilisateurs, selon les déclarations du vice-président responsable des services et logiciels d’Apple, Eddy Cue. Mais ce qui importe n’est pas le nombre d’utilisateurs actuels mais ceux qui se maintiendront lorsque le service deviendra payant suite à la période gratuite.

 

La marque a récemment confirmé que 78% des personnes inscrites continuent à profiter d’Apple Music mais après une étude réalisée par MusicWatch, 48% d’entre eux, n’utilisent plus le service (étude réalisée auprès de 5000 utilisateurs américains).

 

D’ailleurs 61% des clients du service auraient déja désactivé le renouvellement automatique du streaming musical. De toutes les manières, selon les experts, Apple Music comptera surement d’environ 10 millions d’abonnés payants début octobre. Le leader du secteur, Spotify, compte quant à lui de 20 millions d’utilisateurs payants.

 

Le streaming musical Apple Music sera disponible sous Android et Apple TV à partir de cet automne. Pour le moment, il n’est utilisable que sur iPhone, iPad, iPod Touch ainsi que pour Mac et PC via iTunes.