Les utilisateurs de Spotify protestent contre la collecte abusive de leurs données personnelles

Lundi dernier, le numéro 1 su streaming musical Spotify avait annoncé une mise à jour des conditions d’utilisation du site. Ceci, impliquait l’accès aux contacts et aux photos des utilisateurs. Une collecte abusive de données personnelles dont les clients du site ont protesté.

 

Spotify s’est défendu contre les utilisateurs mécontents. Le site permet aux abonnés de désactiver l’option d’échange d’informations avec des sociétés tierces. Certains utilisateurs ont donc annulé leur abonnement auprès du leader du streaming musical. C’est le cas par exemple de Mark Persson, créateur du jeu Minecraft, qui a annoncé sur Twitter avoir adoré le service mais décidé d’annuler son compte pour ces raisons.

 

Wired, le magazine américain spécialiste des technologies, a également expliqué que le site Spotify avait la possibilité via les smartphones des utilisateurs de récolter des informations personnelles telles que les coordonnées GPS des abonnés ou encore l’accès aux infos des comptes Facebook.

 

Daniel Ek, le patron de Spotify n’a pas tardé à répondre en soulignant que le site fera une demande explicite auprès des abonnés avant d’utiliser leurs données GPS ou photos. Celui-ci a également indiqué que l’accès aux photos des utilisateurs permettait de personnaliser la Playlist avec une photo de profil ou bien une image quelconque.

 

Le groupe compte avec plus de 75 millions d’utilisateurs dont 20 millions d’entre eux sont des abonnés payants, le tout dans 58 pays du monde.

 

Ces changements de conditions d’utilisation sont faits pour améliorer le service et proposer ainsi une utilisation des services plus personnalisée face au nouveau et puissant concurrent, Apple Music, le streaming musical d’Apple.