Ségolène Royal la ministre tutelle des Transports préconise l'installation de portiques de sécurité dans les gares

La ministre tutelle des Transports et la ministre de l’écologie, Ségolène Royal a recommandé l’installation de portiques de sécurité dans les gares. Guillaume Pepy, le président de la SNCF a exclu pour le moment ce dispositif.

 

Suite à l’attaque du Thalys qui reliait Amsterdam et Paris par un homme armé, la sécurité des trains est devenue une priorité. C’est pour cette raison que la ministre a proposé l’installation de ces portiques de sécurité dans un premier temps pour les trains internationaux. Ségolène Royal a également ajouté lors d’une conférence donnée sur iTélé, être favorable aux contrôle de sécurité aléatoires dans les gares, effectués par les agents de la SNCF ainsi que par des entreprises de sécurité privée.

 

Lundi matin, Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux Transports a annoncé dur Europe 1 la mise en place de contrôles par des moyens humains, militaires et policiers ainsi que la vérification de la part des agents des bagages des voyageurs. Ces contrôles sont déja exercés depuis bien longtemps mais vont être renforcés après l’attaque.

 

Les députés et sénateurs de plusieurs départements sont sur la même ligne et plaident pour la sécurité des gares et la protection des voyageurs. La France est en guerre contre le terrorisme.

 

En ce qui concerne les portiques de sécurité, ce dispositif est déja utilisé pour l’Eurostar. La ligne Paris-Bruxelles et Royaume-Uni est surveillée par les contrôles d’identité de tous les passagers (comme pour les avions) par les agents des pays destinataires, par exemple français à Londres et britanniques à Paris, ainsi que le contrôle des bagages.

 

Le président de la SNCF s’oppose pour l’instant à de telles mesures car celui-ci pense qu’il y a beaucoup trop de voyageurs (20 fois plus que les aéroports) pour pouvoir faire autant de contrôles.

 

D’autres mesures de sécurité vont être prises à partir du 1er septembre comme par exemple, le numéro d’alerte 3137 facilité aux passagers pour signaler une situation anormale.