Un prototype de drone développé par une filiale de La Poste va survoler après autorisation le ciel varois

Mardi soir, le président de la start-up varoise, Atechsys a déposé une demande d’autorisation pour survoler le ciel varois avec leur prototype de drone. Il s’agit d’un drone livreur de colis qui a été développé pour GéoPost, la filiale de La Poste.

 

L’objectif de la demande d’autorisation a été faite pour tester le drone en milieu réel. Cette demande va faciliter l’ouverture d’une ligne pilote régulière de 16 kilomètres. Cette ligne relie le domaine du Panet, endroit où est installé le CEEMA (Centre d’Etudes et d’Essai pour Modèles Autonomes) à la commune de Saint-Maximim.

 

Le drone livreur de colis pèse 3.7 kilos et il est doté de 6 rotors. Il sera capable de transporter jusqu’à 3 kilos en 20 kilomètres. Moustafa Kasbari, le président de la Atechsys, la start-up chargée du développement du drone a expliqué que celui-ci possède un système automatique et il suffira uniquement que l’opérateur dépose le colis puis qu’il appuie sur un bouton juste après. Grâce à ses capteurs et ses caméras, le drone pourra contourner lui-même les zones habitées. L’appareil capable d’atteindre une vitesse de 60 km/h, volera à une altitude de 150 mètres sauf en cas d’orage ou de vent supérieur à 30 km/h. Si un problème se pose, pas d’inquiétude, il dispose d’un parachute qui s’ouvre automatiquement.

 

Le vice-président de GéoPost (filiale de LaPoste) a souligné à son tour que le drone est totalement autonome même si il a toujours un pilote qui le suit. De cette manière, s’il y a un problème, celui-ci peut prendre le contrôle de l’hexacoptère, comme l’impose la législation.

 

Ceci est en phase d’expérimentation mais pourrait être très utile pour la livraison urgente de médicaments ou encore de documents importants dans des lieux isolés en montagne ou dans les îles par exemple.

 

Plusieurs prototypes de drones livreurs ont déja été développé par des grands groupes, d’ailleurs le géant américain du e-commerce, Amazon, espère devenir bientôt un des acteurs importants dans l’utilisation commerciale de ces appareils.