300 pilotes concernés par la mise en place du plan de restructuration d'Air France

Hier, jeudi 1er octobre, la direction d’Air France a mis en exécution son plan de restructuration. Selon un communiqué, le conseil d’administration d’Air France-KLM aurait finalement décidé de mettre en place son plan B.

 

Suite à l’échec des négociations avec les représentants des pilotes sur le plan de productivité qui intégrait la baisse des coûts mais aussi que les pilotes n’aient pas accepté d’augmenter drastiquement leur nombre d’heures de vol sans compensation économique, la direction prévoit donc de diminuer d’ici 2 ans, 10% ses vols long-courrier dont la fermeture de plusieurs lignes.

 

Le plan d’austérité du groupe Air France-KLM comprend près de 300 suppressions de postes. Selon les informations communiquées, il s’agit de 300 postes de pilotes qui se verront contraints d’abandonner leur travail. Ceci se traduit donc par 10% au total des employés de cette catégorie. Les autres secteurs de la compagnie sont également touchés par le plan d’économies avec le licenciement de 2000 employés au sol ainsi que 700 hotesses et stewards.

 

Air France a prévu d’ici 2017 beaucoup plus de suppression d’emplois. Selon un calcul approximatif d’un proche du dossier, le chiffre pourra atteindre 4000 postes au sol et 1400 hotesses et stewards. La direction a fait savoir à son tour que le plan B sera mis en place dès ce lundi. Un mouvement de grêve est donc prévu pour cette date pour protester contre ce plan de restructuration massif.

 

Air France avait déja licencié 5000 personnes entre 2012 et 2014. L’entreprise poursuit donc avec son projet d’économies, il faudra attendre pour savoir jusqu’où elle ira. En ce qui concerne l’année prochaine, la décision est prise et cette dernière ne fera pas marche arrière. POur la suite, et d’après les paroles d’une source, tout dépendra de la position des pilotes.