La Cour des Comptes dénonce la hausse des tarifs des péages, nettement supérieure à l´inflation (1,6% par an). Elle préconise la mise en place d´un plafond, afin de limiter les abus des sociétés d´autoroutes.

Les autoroutes coûtent beaucoup trop aux usagers. L´Etat, qui concède depuis 2006 le réseau autoroutier à des sociétés privées, a un droit de regard sur les prix. Ils négocient avec les entreprises les tarifs, en respetant la règle suivante : tout investissement se voit compenser par une hausse des tarifs des péages.

La Cour des Comptes critique cette pratique qui risque d´entraîner une augmentation constante et continue des prix.

Pour limiter les abus, elle propose de définir un plafond d´évolution des hausses des tarifs ainsi que de demander à l´État d´établir un rapport plus équilibré avec les entreprises.

 

 

Source : Damien Rigat pour Réponse à Tout