Toyota rappelle 6.5 millions de véhicules pour un lève-vitre défectueux

Toyota a annoncé le rappel d’un total de 6.5 millions d’autos dans le monde pour un lève-vitre défectueux. Ce rappel permettra de vérifier son bon fonctionnement. Le constructeur japonais a indiqué qu’il y avait un risque de surchauffe ainsi que la possibilité de dégagement de fumée si la commande principale du lève-vitre présente un mauvais fonctionnement.

 

Parmi les véhicules concernés, il y a les modèles suivants, la Toyota Yaris, Corolla, Camry et RAV4. Ces derniers, produits entre 2005 et 2010. En ce qui concerne les numéros d’automobiles touchées, 600 000 unités se trouvent au Japon, 2,7 millions aux Etats-Unis, 1,2 million en Europe et 2 millions ailleurs. Pour la France, il ya aurait un total de 100 000 véhicules concernés.

 

Toyota a souligné qu’aucun accident a été signalé, lié au problème du lève-vitre. Aux Etats-Unis par contre un conducteur a été brûlé à la main et 11 automobilistes ont indiqué avoir des dommages matériels.

 

La marque a expliqué par le biais d’un courriel à l’AFP que la commande principale qui contrôle les vitres du véhicule, du côté du conducteur, possède des modules de contact électriques. Ces derniers sont lubrifiés avec de la graisse dont la pulvérisation a pu être faite de façon irrégulière pendant sa fabrication. Des petits débris peuvent s’accumuler et provoquer une surchauffe dans l’ensemble de l’interrupteur. Ceci provoquerait alors un dégagement de fumée.

 

Toyota va donc vérifier tous les systèmes des modèles concernés pour inspecter ces modules. En cas de défaut, le japonais remplacera le circuit électrique.

 

Le groupe japonais avait déja rappelé il y a quelques mois, près de 10 millions de véhicules pour les airbags défectueux de Takata. Retour à la case départ des rappels, cette fois-ci pour le lève-vitre.