Un sous-traitant chinois d'Apple accusé pour ses conditions de travail déplorables

L’organisation China Labor Watch a dénoncé jeudi dernier dans un rapport, les conditions de travail néfastes des employés d’un sous-traitant d’Apple.

 

Les travailleurs souffrent de conditions misérables comme des longues journées de travail, entre 60 et 63 heures par semaines, des heures non payées ainsi que des salaires et des conditions de sécurité et d’hygiène de vie lamentables. Ceci a été confirmé par l’organisation dans un rapport effectué suite à une enquête réalisée clandestinement dans une usine de Shangaï. Cette dernière fabrique l’iPhone et appartient au groupe taïwannais Pegatron, ex Asus.

 

Après leur longue journée, les employés sont conduits dans des dortoirs de l’entreprise. Les lits sont infestés de punaises et autres insectes.

 

L’organisation a décrit dans son rapport la violation d’une vingtaine de droits du travail. Plusieurs enquêtes ont été menées dans des usines chinoises, travaillant également pour le géant américain Apple. Toutes ces usines comptent de conditions déplorables.

 

La marque à la pomme s’était déja engagée a améliorer cette situation dans le pays au soleil levant mais rien a changé. Les employés quant à eux, ne sont pas informés des danger qu’ils courent du fait par exemple d’être exposés à des substances toxiques comme l’arsenic.

 

D’autres ONG avaient aussi réalisé des rapports de ce type pour les fabricants Foxconn et Wintek.