Les actionnaires de Fortis réclament 5 milliards d'euros à la BNP

Les actionnaires belges de Fortis réclament 5 milliards d’euros à BNP Paribas en concept de dommages et intérêts. L’ex banque-assureur Fortis avait été racheté par BNP Paribas en 2009 suite à la crise financière.

 

Mardi prochain, ces petits actionnaires ont donc rendez-vous au tribunal de commerce pour effectuer la réclamation à BNP, que ces derniers estiment pertinente.

 

Lors de la crise financière, en 2008, les autorités belges avaient recapitalisé Fortis pour 11,2 milliards d’euros. Le pays prenait alors une participation de 49% de Fortis Banque. D’un autre côté, les autorités néerlandaises opéraient de même pour un total de 16,8 milliards d’euros.

C’est alors que l’Etat belge décidait de vendre au groupe bancaire français BNP Paribas 75% des parts de Fortis Banque. Les actionnaires avaient déposé plusieurs recours afin de bloquer l’opération mais la vente se consolidait en 2009.

 

L’avocat des actionnaires assure que Fortis a été sous-évalué de 1,8 milliard d’euros et n’a pas été vendu à son prix réel sinon beaucoup moins cher, une moins-value estimée à 3,3 milliards d’euros. C’est donc pour cette raison que la demande compte de 5 milliards d’euros en dommages et intérêts.

 

Concernant, BNP Paribas, la banque française a été condamnée il y a peu à payer une amende aux Etats-Unis de 9 milliards d’euros.