Wal-Mart veut tester des livraisons par drones tout comme Amazon

Après Amazon, c’est au tour de Wal-Mart, le géant de la distribution, de vouloir tester des livraisons par drones. En effet, ce dernier a déposé lundi une demande auprès des autorités américaines, pour pouvoir tester l’utilisation des drones afin de réaliser des livraisons.

 

Wal-Mart a assuré à l’AFP être entrain de tester la technologie des drones en intérieur. Si la demande est acceptée par les autorités. ceci permettra alors de tester les drones en extérieur. Le but de Wal-Mart est que ces objets réalisent des livraisons mais aussi de surveiller les entrepôts du groupe.

 

Un porte-parole du distributeur américain a ajouté que l’utilisation de drones allait améliorer l’efficacité du groupe en servant beaucoup plus vite les clients aussi bien en transportant  les achats des consommateurs, du magasin à leur voiture comme pour les livraisons à domicile.

 

70% de la population se trouve à moins de 8 kilomètres d’un magasin du groupe , c’est pourquoi les fonctions des drones est plus qu’intéressante pour celui-ci.

 

Wal-Mart suit les pas du leader du commerce on-line, Amazon, qui avait annoncé vouloir utiliser des drones pour les livraisons de petits colis en 2013. C’est en mars 2015, que la société de e-commerce avait reçu l’autorisation pour les utiliser en extérieur aux Etats-Unis.

 

La rivalité entre les 2 groupes s’est accentuée ces derniers mois, notamment depuis que Wal-Mart a renforcé ses activités de vente on line. Amazon pour sa part, détient tout de même une capitalisation nettement supérieure à celle du géant des supermarchés américains.

 

D’autres groupes ont également fixé la possibilité d’utiliser des drones pour effectuer les livraisons comme Alphabet (ex-Google) ou encore Alibaba, le géant chinois du e-commerce.