Alstom décroche un gros contrat en Inde estimé à 3 milliards d'euros

Alstom, désormais recentré dans le secteur des transports vient de décrocher un gros contrat. Mardi dernier, le groupe industriel français a annoncé la signature d’un contrat pour une valeur de 3 milliards d’euros en Inde. Ce montant est l’équivalent de la moitié de son chiffre d’affaires annuel.

 

Le groupe a donc signé un accord avec le ministère indien des chemins de fer pour lui fournir 800 locomotives électriques ainsi que le service de maintenance de celles-ci. Henri Poupart-Lafarge, le vice-président exécutif d’Alstom a expliqué qu’il s’agissait d’un des plus gros contrat de l’histoire de l’entreprise et que ceci était une étape importante pour l’expansion d’Alstom en Inde.

 

Ce contrat démontre le succès et la stratégie consistant à être localisé mondialement auprès des clients. Le vice-président a également ajouté être fier d’enlacer un partenariat avec Indian Railways pour un projet ambitieux apportant un nouveau souffle aux chemins de fer indiens.

 

Alstom possède déja en Inde un centre d’ingénierie pour la signalisation, les télécoms ainsi que les trains à Bangalore. Aussi le groupe compte d’une usine de fabrication de systèmes de traction dans le pays mais va encore aller plus loin avec la prochaine ouverture d’une nouvelle usine ainsi que de 2 dépôts de maintenance.

 

Concernant les 800 locomotives électriques, les premières livraisons devraient commencer entre 2018 et 2028. Celles-ci pourront circuler à 120 km/h et auront une puissance de 9000kw.

 

Ce n’est pas l’unique contrat intéressant pour Alstom car ce dernier devra construire la 2èm ligne de métro de Panama pour que celle-ci soit opérationnelle en 2019. Le montant de cette commande atteint les 300 millions d’euros. Aussi, l’industriel a signé un autre contrat avec un opérateur italien de chemins de fer, pour une valeur de 460 millions d’euros et pour lequel il devra fournir 8 trains à grande vitesse.