La Renault Espace diesel pointée du doigt par la DUH

L’association allemande de protection de l’environnement Deutsche Umwelthife (DUH) a indiqué que la Renault Espace diesel pourrait avoir à son tour un niveau d’émission d’oxydes d’azote trop élevé, jusqu’à 25 fois le niveau permis.

 

Jürgen Resh, le directeur de l’association a expliqué lors d’une conférence de presse que les tests avaient été effectués sur l’Espace diesel du groupe français car celle-ci avait dévoilé antérieurement des niveaux d’émission non autorisés et jamais mesurés auparavant.

 

Au total 6 tests ont été exécutés par l’Université des sciences de Berne en Suisse. Ces derniers ont confirmé que les niveaux d’émission étaient 13 à 25 fois superieurs au niveau autorisé pour 80 mg/km. Mêmes résultats, pour un test d’état à plus de 2000 mg/km.

 

Axel Friedrich, un expert des transports a ajouté n’avoir jamais vu un tel niveau depuis les années 80, juste avant les mesures de límites européennes d’émission adoptées. L’expert a également assuré que ce fait est incroyable de nos jours sur des voitures modernes et qui polluent l’air de cette manière.

 

Pour sa part, l’entreprise Renault a contesté les conclusions de la DUH. Le constructeur automobile français a répondu dans un communiqué que la Renault Espace, comme tous les véhicules de la marque, respectant les réglementations. Aussi, Renault a estimé que les tests d’essai de l’Université suisse n’étaient pas conformes aux règles européennes. Ceci indiquerait alors des variations sévères au niveau des résultats.

 

Le groupe français a précisé qu’en août 2015, ce modèle précisément avait été testé et que celui-ci respectait les normes. Renault va désormais travailler pour comprendre le détails de ces résultats.

 

Depuis le mois de septembre, suite au scandale Volkswagen, tous les constructeurs sont pointés du doigt. D’ailleurs, le mois dernier l’Opel Zafira était visée, après plusieurs tests, des niveaux d’émission 17 fois plus élevés que la norme Euro 6 sont ressortis. Des accusations que le groupe Opel n’a pas encore relevées.