Volkswagen ne va pas indemniser les clients européens touchés par la fraude des moteurs

Volkswagen a confirmé hier, mercredi 25, que les clients européens ne seront pas indemnisés, à l’inverse des propriétaires américains. Le constructeur automobile a présenté également les solutions techniques qui seront faites pour remettre les véhicules diesel équipés du logiciel truqueur, aux normes.

 

Enrico Beltz, un porte-parole du groupe allemand du secteur ventes a déclaré qu’il n’y aura aucune indemnisation financière pour les clients européens concernés par cette fraude. Aussi ce dernier a ajouté que Volkswagen avait proposé des solutions techniques en Allemagne et que celles-ci ont finalement été autorisées par les autorités compétentes. Elles seront donc appliquées dans les pays d’Europe.

 

Par contre, le constructeur a annoncé au début du mois, qu’une compensation de 1000 dollars par véhicule allait être versée aux presque 480 000 propriétaires américains affectés. Aussi, ces derniers pourront bénéficier d’une assistance technique gratuite pendant 3 ans, en cas de panne.

 

Cette différence entre Europe et Etats-Unis est justifiée selon les paroles de Enrico Beltz du groupe Volkswagen par deux marchés totalement contradictoires. En effet, aux Etats-Unis, de diesel est une technologie qui touche très peu de public dans le secteur automobile. Aussi, les propriétaires américains de véhicules diesel ont payé plus cher leur voiture. Pour remplir leur réservoir, ces derniers doivent également débourser beaucoup plus que les propriétaires allemands.

 

Volkswagen devra rappeler un total de 8,5 millions de véhicules à partir de janvier 2016, entre toutes les marques du groupe, Seat, Skoda, Audi, Porsche ainsi que les camions MAN et Scania. L’objectif du constructeur est d’effectuer les réparations nécessaires pour remettre aux normes tous les véhicules sans affecter leur performance.