Grêve au centre de logistique du géant américain Amazon à Saran

Les syndicats FO et CGT ont appelé les employés d’Amazon de la plateforme logistique  à Saran (Loiret) à faire grêve tous les week-ends. Cette grêve dénonce les conditions de travail des salariés du géant du e-commerce ainsi que pour demander des embauches supplémentaires,

 

A l’approche des fêtes de fin d’années, les syndicats ont demandé aux près des 2500 salariés du groupe de ne pas se rendre au travail les 5 prochains week-ends. Aussi ces derniers ont indiqué que le motif de la grêve était la dégradation des conditions de travail ainsi que la modération salariale. Un fait qui selon les syndicats, empire chaque année.

 

Force Ouvrière a expliqué à son tour que le groupe américain oblige d’une certaine manière aux employés à faire des heures supplémentaires. De leur côté, FO et CGT demandent plus d’embauches en CDI pour solutionner ce problème.

 

Suite aux attentats de Paris, les manifestations sont interdites en raison de l’état d’urgence, prolongé jusqu’au 26 février, et raison pour laquelle les syndicats demandent aux salariés de rester chez eux les week-ends, si ces derniers le souhaitent ainsi.

 

Pour sa part, Amazon pense que ce mouvement de grêve ne devrait pas avoir de conséquences sur son activité ni sur la capacité de livrer les commandes à temps. La marque a insisté que les délais de livraison seront respectés. L’entreprise américaine insiste avoir toujours procédé à la mise en place d’un dispositif permettant de répondre de manière satisfaisante à la demande avant les fêtes de Noël, respectant les conditions légales ainsi que les rémunérations supplémentaires des employés en cas de travail additionnel.