Renault va rappeler 15 800 véhicules neufs pour vérifier et régler les moteurs

La marque au losange s’est engagée à rappeler 15 800 véhicules neufs afin de pouvoir vérifier et régler les moteurs diesel aux normes de pollution. Cette décision a été prise par le constructeur automobile suite à une enquête qui a dévoilé que les voitures Renault Captur et Renault Espace 5 dépassaient les réglementations concernant le CO2 et les Oxydes d’azote par rapport à la norme Euro 6.

 

Renault n’a pas été accusé de fraude ni de tricherie car la norme européenne impose uniquement des tests effectués en laboratoire et de ne pas prendre en compte dans le cas des essais de pollution, les températures extérieures.

 

La ministre, Ségolène Royal, a indiqué ce matin même que Renault n’avait perpétré aucune fraude et a souligné la bonne foi du groupe français. Le directeur commercial de Renault a également expliqué qu’il y avait des différences entre les émissions faites en conditions réelles et celles effectuées en conditions normalisées.

 

Le constructeur va donc procéder au rappel de près de 15 000 voitures neuves pour dépolluer ses moteurs diesel. Ce dernier utilisera une technologie beaucoup plus simple et surtout moins chère que la réduction catalytique sélective en utilisant le “piège à NOx”.

 

Ségolène Royal souhaite que les constructeurs automobiles prennent conscience et réglent correctement leurs moteurs pour éviter ainsi des problèmes sérieux à cause de la pollution comme par exemple, l’asthme ou les maladies respiratoires. La ministre a aussi plaidé en faveur des marques nationales en garantissant sa confiance envers les ingénieurs qui peuvent faire que les voitures fraçaises soient exemplaires.