Pour la première fois depuis son lancement, Apple s'attend au recul des ventes de l'iPhone

Le géant américain de l’informatique a annoncé mardi lors d’une téléconférence avec des analystes, que ce premier trimestre 2016 serait sans doutes un des plus défavorable. Le directeur général d’Apple, Tim Cook, a assuré qu’il était certain que les ventes de l’iPhone allaient reculer ce trimestre.

 

Concernant la croissance des ventes de l’iPhone, celles-ci se trouvaient pratiquement paralysées pour les 3 mois de décembre. Pourtant sur ce trimestre, la marque à la pomme a tout de même battu un record de ventes avec 74,8 millions d’iPhones écoulés dans le monde. L’année précédente, Apple avait vendu 74,5 millions de terminaux dans le monde soit une progression très faible depuis la sortie du célèbre smartphone en 2007.

 

L’iPhone est la première source de revenus du groupe. Même si ce dernier possède d’autres produits vedettes comme l’iPad ou encore l’Apple Watch.

 

Avec cette baisse de croissance et le recul des ventes, le chiffre d’affaires de l’américain devrait baisser à son tour. Apple compte faire entre 50 et 53 milliards de dollars alors que les analystes s’attendaient à un chiffre d’affaires dans l’ordre de 55,6 milliards de dollars. Un an plus tôt, celui-ci représentait 58 milliards.

 

Sur le dernier trimestre 2015, Apple aurait progressé de 2% pour atteindre 75,9 milliards de dollars. Son bénéfice net trimestriel enregistrait un bénéfice de 18,4 milliards de dollars. C’est d’ailleurs en 2014 que le groupe avait affiché le bénéfice net le plus élevé jamais enregistré par une entreprise dans le monde.