Le FBI aurait trouvé un moyen de débloquer l'iPhone du terroriste de Sa Bernardino

 

Le gouvernement américain souhaite annuler l’importante audition face à Apple car il semblerait qu’une faille de sécurité aurait été découverte par le FBI. Ce dernier a peut-être  découvert la manière de contourner la sécurité du fameux iPhone, sans l’aide du géant américain.

 

Hier, lundi 21 mars, le gouvernement a déposé une motion dans laquelle il explique qu’un tiers aurait démontré  au FBI la méthode pour pouvoir débloquer l’iPhone du terroriste . Si cette méthode s’avère viable, Apple n’aurait plus besoin de justifier ni participer à l’audition car la police fédérale n’aurait plus besoin de son aide.

 

Le patron de la marque à la pomme, Tim Cook a assuré hier, lors de la présentation des dernières nouveautés, que la principale obligation d’Apple était de protéger les données personnelles des clients. Ce dernier a déclaré que la firme se sentait obliger de protéger la vie privée de ses clients.

 

Suite à plusieurs semaines d’injonctions et de batailles entre le géant technologique et le FBI, un juge fédéral devait, aujourd’hui prendre une décision et trancher sur la validité de la requête de la police fédérale qui demandait à Apple de débloquer l’iPhone d’un des auteurs  de l’attentat de San Bernardino en décembre dernier. Apple avait souhaité ne pas participer et contester l’injonction des enquêteurs fédéraux.

 

Il faudra attendre un peu plus  pour savoir si le FBI peut désormais débloquer l’iPhone sans l’aide d’Apple.