La fusion entre Orange et Bouygues Telecom devra attendre un peu plus

Les deux opérateurs de téléphonie qui s’étaient donnés jusqu’à hier soir pour rendre leur conclusion, ont décidé d’attendre jusqu’à lundi 4 avril pour prendre la décision définitive sur le rachat de Bouygues Telecom par le groupe Orange.

 

Les conseils d’administration des deux opérateurs ont déclaré qu’aucune conclusion ne pouvait être donnée car les discussions n’étaient pas encore assez avancées. Orange pour sa part, se donne jusqu’au dimanche pour examiner de nouveau les thermes de son rapprochement.

 

D’après les informations des “Echos du Jeudi”, un nouveau rendez-vous entre les deux PDG des groupes devrait se faire aujourd’hui même. De nombreux points doivent être révisés comme la vente des boutiques Bouygues Telecom à l’opérateur low-cost Free. Mais ce qui bloque principalement le rapprochement catégorique des deux marques est la valorisation de Bouygues.

 

Le point principal de la vente est apparemment acté. Bouygues Telecom devrait avoir 12% de participation dans Orange ainsi que le montant de la vente de sa filiale. Le problème qui pour le moment semblerait bloquer l’opération serait que Bouygues souhaite pouvoir monter graduellement au capital d’Orange les prochaines années avec le rachat d’autres actions. L’Etat quant à lui veut imposer une limite de 17 à 18% afin de préserver sa propre place comme 1er actionnaire du groupe avec 23% du capital d’Orange.


Il faudra donc patienter jusqu’à lundi pour savoir si les deux entreprises ont enfin trouver un accord définitif ainsi que l’approbation de l’Autorité de la Concurrence qui pour sa part devra décider si ce secteur réduit à trois opérateurs garantira l’intérêt des consommateurs