Accord d'Air France concernant ses hotesses et le voile islamique

Les trois syndicats représentatifs des hotesses de l’air d’Air France et la compagnie aérienne ont enfin trouvé un accord concernant le port du voile islamique lors des vols à destination de l’Iran, pays oú le voile est obligatoire pour les femmes dans les espaces publics.

 

La compagnie française a accédé à la demande concernant la possibilité de se désister, par la mise en place d’un système de volontariat, sans être pénalisé. La ligne Paris-Téhéran devrait rouvrir à partir du 17 avril.,

 

Un porte-parole d’Air France a indiqué que dès qu’une hotesse ou une pilote devra effectuer un vol à destination Téhéran, celle-ci pourra donc se désister et être affectée sur un autre vol. Une procédure précisant le refus de voler à cette destination et de porter le voile islamique devra alors être faite au préalable et aucune pénalité ne sera prise.

 

Jusqu’à présent, le refus d’une mission entraînait une retenue salariale puis une inscription au dossier, ce qui pouvait nuire une carrière.

 

Lufthansa pour sa part, a précisé que les vols vers l’Iran ne présentaient aucun problème car les navigantes de la compagnies acceptaient de respecter la loi iranienne.

 

Quant à British Airways, qui reprendra ses vols vers Téhéran à partir du 14 juillet, n’a toujours pas communiqué les recommandations de son équipage.