Un drone passe tout près d'un avion irlandais peu avant son atterrissage à l'aéroport de Roissy

De nouveau, frayeur à Roissy pour ce pilote d’avion lorsque ce dernier s’apprêtait à atterrir à l’aéroport parisien et a vu passer de près un drone civil sous son aile droite.

 

L’avion d’une compagnie irlandaise, en provenance de Dublin, commençait sa descente quand à 2300 mètres du sol, un drone a croisé sa trajectoire. Pourtant ces appareils ne peuvent dépasser les 150 mètres d’altitude.

 

Le pilote a immédiatement signalé l’incident à la GTA, Gendarmerie des Transports Aériens. Cet incident intervient après le grave épisode vécu le 19 février avec l’Airbus A320 d’Air France, lorsque à l’approche de l’aéroport de Roissy, le pilote avait dû effectuer une manoeuvre d’urgence afin d’éviter un drone.

 

Le risque principal serait que l’engin puisse être aspiré par le réacteur de l’avion. Sa batterie de lithium, un matériau inflammable, entraînerait alors une explosion.

 

En décembre, un arrêté a été publié interdisant le survol des drones civils près des aéroports et des zones habitées ainsi qu’une limite de 150 mètres d’altitude.

 

Selon la Direction générale de l’aviation civile, des enquêtes ont été ouvertes car l’année dernière 8 signalements de survols illicites de drones près de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle ont été constatés par la GTA.