L'assureur Axa cède ses actifs liés à l'industrie du tabac

Le groupe français Axa vient d’annoncer sa décision de se désengager et de céder ses actifs de l’industrie du tabac. L’assureur dont la valeur de ses actifs atteint les 1,8 milliards d’euros, souhaite soutenir les efforts du gouvernement pour réduire au maximum la consommation de tabac.

 

Axa a indiqué dans son communiqué qu’étant un assureur santé et investisseur responsable, il cède immédiatement les actions reliées à ce secteur. Aussi, le groupe a assuré son intention de diminuer son portefeuille d’obligations émises par les entreprises de l’industrie du tabac.

 

Un porte-parole a expliqué à son tour que l’ensemble des primes santé a augmenté à près de 12 milliards d’euros l’année dernière et qu’il s’agit du premier assureur à prendre une telle décision.

 

Thomas Buberl, le futur directeur général d’Axa, a écrit dans le communiqué que la conviction du groupe est claire. Ce dernier estime que les assureurs ont la solution en matière de prévention et que continuer à investir dans l’industrie du tabac n’a plus aucun sens.

 

Cary Adams, patron de l’union internationale contre le cancer, a assuré pour sa part que la décision prise par le groupe Axa était une étape clé dans la bonne direction.