Fortis continue de licencier du personnel

L'entreprise et la banque BNP Paribas Fortis veut licencier, via un départ anticipé, plus de 250 membres du personnel d'ici 2018. Cette annonce est dans le prolongement des nombreux licenciements et renvois qui touchent le domaine bancaire depuis quelques mois. Ces prépensions prises plus tôt que prévues vont coûter à l'entreprise environ 45 millions d'euros de supplément, par rapport au budget de la banque. Il est possible que BNP Paribas licencie des membres du personnel ayant plus de 25 ans d'ancienneté au sein de l'entreprise et âgé de minimum 55 ans. Il est possible que la banque continue ensuite sur sa lancée, pour éliminer du personnel surtout en agence. 

Les syndicats sont actuellement en négociation avec BNP Paribas, pour essayer d'éviter que la situation qui se produit actuellement au sein de la banque ING ne se reproduise au sein de Fortis Banque. Les syndicalistes insistent sur l'importance que ces départs anticipés soient effectués de manière volontaire par les employés, et qu'ils ne soient pas soumis à de quelconques pressions pour devoir quitter leur poste.