Le classement 2017 des entreprises jugées les plus populaires en France est sorti !

Une enquête de grande envergure:

L’enquête réalisé par Reputation Institute se base sur des critères « RepTrack » qui fonctionnent sur 7 dimensions clés :
les produits et services
l’innovation
l’environnement de travail
la gouvernance
l’engagement citoyen
le leadership
les performances financières

Les résultats sont récupéré auprès de 30 000 avis de consommateur, autours de ces 7 critères. La notation varie de 60 à 90 points : une entreprise qui obtient un score compris entre 60 et 69 points est considérée comme moyenne, en revanche une entreprise qui totalise un score supérieur à 80 est considérée comme excellente. Grâce à ces critères, les entreprises sont jugées à partir d’une perception globale des consommateurs français, sur les grandes entreprises internationales.

Nous vous livrons ici le résultat de l’enquête 2017 :

  • Michelin
  • Lego
  • Seb
  • Bic
  • Bosh
  • Decathlon
  • Philips
  • Barilla
  • Rolex
  • Nintendo

Trois entreprises françaises se trouvent sur le podium, avec en tête Michelin, Lego et Seb. En tête de course Michelin conserve pour la deuxième année consécutive la première place. Accompagnée par les 5 autres entreprises en tête, elles ont totalisé un score de 81.5, ce qui les classent dans la catégorie « excellente ».

Les français et les entreprises:

L’institut chargé de l’enquête précise que les français sont de plus en plus regardant sur la qualité des entreprises, Olivier Forlini nous l’explique dans son dernier communiqué : « Les Français sont de plus en plus exigeants à l’égard des entreprises. Ils demandent des progrès constants, notamment en ce qui concerne la responsabilité des grandes sociétés. Certaines l’ont bien compris, celles qui se reposent sur leurs lauriers sont vite distancées ».
En effet on remarque qu’une entreprise jugée « moyenne » en 2016 aura tendance à chuter en 2017, alors qu’une entreprise jugée « bonne » aura tendance à entrer dans la catégorie « excellente » l’année suivante. De plus les entreprises qui ne progressent pas ont tendance à voir leurs scores baisser.

La réputation des entreprises françaises est en général moyenne en comparaison avec ses concurrents étrangers, on observe dans le classement 2017 que seulement 4 font parties du Top 10 et seulement 18 sont représentées dans le Top 50.
L’institut explique ce retard notamment par l’absence de représentant RSE (responsabilité sociétale des entreprises) en France. Il précise que les entreprises qui ont progressées en matière de RSE depuis le classement 2016 ont vu leurs résultats augmenter lors du classement 2017.

Mais pour gagner une bonne réputation il ne s’agit pas juste d’augmenter sa notoriété, mais surtout de diffuser sa vision et son engagement auprès de la société.