Conforama fête ses 50 ans et créer le buzz

Les « Incroyables 50 ans » de Conforama commence ce moi-ci et l’enseigne de meuble et décoration a décidé de faire les choses en grand.

En effet la chaîne de magasin a embauché 3 personnalités médiatiques pour créer l’effusion autour de son plan de communication : Nabilla, Francky Vincent et Lorenzo Lamas.
On se souvient tous de Nabilla, héroïne des « anges » une télé réalité de la chaîne NRJ12, et son fameux « allo quoi ! », ou encore de ses déboires avec la justice lors de l’agression au couteau de son compagnon de l’époque, elle avait était condamné à 6 mois de prison. La starlette de la télé réalité, qui va d’ailleurs prochainement s’essayer au cinéma, est censée créer le buzz autour de la nouvelle campagne publicitaire de la marque.
A ses côté on retrouve le chanteur Francky Vicent, connu pour sa chanson au refrain scabreux « vas-y Francky c’est bon !», et le sosie de Lorenzo Lamas (une star du petit écran des années 90 qui jouait le rôle principal dans « Rebelle », et qui selon les Inrocks serait plus fauché que le blé). C’est donc avec un casting de vainqueurs que Conforama a décidé de lancer sa nouvelle campagne pour fêter ses 50 ans.

La campagne de pub, découpée en 3 vidéos destinées au web, est censée mettre en avant son « Bureau de Style ». La présence des célébrités et le format choisi par l’enseigne traduisent une certaine envie de se dépoussiérer et de se « déringardiser ». Dans la première vidéo on peut voir Nabilla chastement vêtue en mode prof, qui donne un cours magistral au personnel de la direction de Conforama. Le thème porte sur Twitter et l’importance des Followers. Avec un humour décalé la jeune femme nous enseigne ce qu’est un Hashtag, un followers, un Gifs… avant de conclure la vidéo sur un « like » d’un meuble Conforama en posant la question : « alors, tu me follow ? ».
De son côté Francky Vincent commente les tendances déco de la saison avec son style zouké, alors que le sosie de Lorenzo Lamas imprime littéralement son style.

Pour certain, l’enseigne déco a trouvé la meilleure manière de fêter ses 50 ans, pour d’autre c’est un fiasco total. On peut entendre et lire sur les réseaux sociaux des commentaires très positifs, notamment sur l’humour des vidéos, sur une Nabilla décomplexée, sur un Francky Vincent drôle et attendrissent, mais au même moment se déchaine les commentaires négatifs, parlant d’un buzz mal géré, d’une nécessité de « remuer la boue pour voir ce qu’il en sort ».

Ces critiques, parfois très sévères ou très élogieuses, montrent à elles seules que le pari est gagné pour la marque, puisque l’on parle d’elle jusque dans les tabloïdes.