HP victime de contrefaçon entre en guerre

Le constructeur HP n’a pas attendu le dernier moment puisque ces luttes faites durant des années sur les plateformes de la marque passent au niveau supérieur avec la création de cellule de lutte dans les bureaux régionaux. Au Maroc ou en Afrique Francophone des tonnes de produits falsifiés sont en circulation et perturbe l’économie de la marque.

Il y a quelques années, au Maroc, c’était 50% des produit HP vendu ou acheté sur internet qui étaient en réalité contrefaits, sachant qu’il s’agit du marché le plus important pour HP on comprends les motivations de la marques à mettre un point final a cette économie parallèle.

Le Directeur Générale de HP inc Maroc, Salah Ouardi explique qu’il s’agit d’une « longue guerre que nous menons pour une tolérance zéros ». Ils ont tout prévu, de la sensibilisation à l’investigation en passant par la prévention, ainsi que la mise ne place d’audit et de poursuites judiciaires s’il s’avère être nécessaire.

De plus la marque met a contribution ses clients en mettant en place une application servant a signaler toutes contrefaçons des produits, qu’il s’agissent d’une offre suspecte, d’un prix trop bas, d’une irrégularité dans l’emballage ou du fournisseur, vous pouvez les alerter via HP Surreply : « si un client a des doutes concernant des fournitures d’impression contrefaites qu’il a achetées. Ou s’il constate des propositions suspectes lors d’appel d’offre, il peut demander auprès de HP une inspection de ses livraisons de cartouches d’impression ».

En plus des bureaux régionaux HP a mobilisé ses avocats et investigateurs afin de mené l’enquête en profondeur et en finir avec les méfaits de la contrefaçon.

En place au Maroc depuis 40 ans, HP souhaite conserver sa place de leader du marché des imprimantes, en effet celui-ci détient 40% du marché des ordinateurs et 70% des imprimantes, il réalise ses meilleures vente sur ce territoire et compte bien se battre pour les conserver. De plus sachant que 50% des produits recensé sur le territoire marocain sont estampillé HP mais de contrefaçons, la marque voit ici une part de marché à récupérer et 50% de client en plus, déjà convaincu par la marque mais mauvais acheteurs.

La multinationale envisage pour 2018 de récupérer 30% de ses parts de marché parallèle.