Nick Brandt, photographe de renommée (il a notamment réalisé le clip Earth Song de Mickäel Jackson), a été inspiré par les évènements étranges qui se produisent sur le lac de Natron, au nord de la Tanzanie en Afrique.

 

Un lieu hostile

 

Ce lac rappelle étrangement la mythologie grecque et son Styx, ce fleuve qui sépare le monde des vivants de celui des trépas. La mystérieuse étendue d´eau du continent africain condamne irrémédiablement tous les oiseaux qui viennent y tremper leurs ailes.

 

Ce lieu est hostile pour quiconque s´en approche, avec une température de 60ºC et un taux d´alcalinité variable entre pH9 et pH10.5, comme le précise le magazine New Scientist. Et comme son nom l´indique, le lac Natron est rempli de carbonate et bicarbonate de sodium et calcifie littéralement de manière définitive les proies qui osent s´y aventurer.

 

Revivre artistiquement

 

Nick Brandt raconte qu´il aurait découvert ces étranges créatures emprisonnées dans la pierre sur le rivage du lac. Il décide donc pour son projet professionnel, de replacer les oiseaux pétrifiés rejetés par les flots dans leur environnement naturel ou dans une position habituelle. Une façon de les ramener à la vie artistiquement.

 

 

 

Source : Réponse à Tout