Bilan de l'incendie du 15 avril 2019 au c´ur de Notre-Dame de Paris

Une enquête est d'ailleurs même déjà en cours et espère faire la lumière sur ce récent incendie, ayant endommage une bonne partie de l'édifice parisien.

Retour sur les faits

Il est environ 19 heures, lorsque un incendie qui avait commencé bien plus tôt, est détecté par un épais nuage de fumée et beaucoup de témoins rapporteront que les flammes été très hautes. En effet, hier en début de soirée, un feu semble avoir commencé dans la partie des combles de la cathédrale, avant de s'attaquer à la toiture et aux différentes charpentes dont la fameuse charpente surnommée « la forêt ». En quelques heures, le feu est complètement incontrôlable, ce qui est en partie causé par la structure en bois de la partie haute de Notre-Dame. Les pompiers de Paris sont rapidement intervenus mais la tache a été rude. En effet, les différents échafaudages présents, rendaient le feu difficile à atteindre et donc à maîtriser et ce n'est qu'au levé du jour, que les flammes ont enfin été éteintes. Le courage et l'efficacité des sapeurs pompiers a d'ailleurs été salué par Emmanuel Macron, le président de la République qui assure une reconstruction et soutient les citoyens français dans la douleur.

Que va-t-il se passer à présent ?

Rappelons que depuis hier soir, un déferlement de messages de soutien est présent sur les réseaux sociaux avec une tristesse partagé par de nombreux pays du monde entier. En plus de ces messages, beaucoup de personnalités publiques ont réagis dont le Pape François qui avait publié un message sur Twitter, en représentation du Vatican pour partager la tristesse des gens et se mobiliser afin de remettre sur pied Notre-Dame. Au même moment, le recteur de la Mosquée de la ville de Lyon, Kamel Kabtane a lancé un appel à toute la communauté musulmane, dans le but de « manifester leur solidarité » suite à ce terrible incendie. Outre les message de soutien et les élans de solidarité, de nombreux mécènes comme la famille Pinault ont annoncé publiquement cette nuit, à travers un communiqué la volonté de donner 100 millions d'euros pour permettre au plus tôt des travaux de reconstruction de Notre-Dame.

Suite à la maîtrise des flammes, depuis ce matin pour être précis, les premières constatations sont faites et bien que la structure complète de la cathédrale soit solide, l'incendie a causé de nombreuses faiblesses et il faudra dans un premier temps évacuer les pièces historiques pendant encore deux jours au moins, avant de commencer à se pencher sur les premières décisions en terme de réparation. En attendant la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, l'heure est aux investigations pour tenter de comprendre ce drame et surtout pour déterminer les causes de l'incendie. Incendie accidentel ou au contraire avec acte prémédité ? C'est toute la complexité de ce dossier qui risque de demander encore un peu de temps, bien que la thèse accidentelle soit pour le moment la plus plausible, d'après les premières informations du parquet de Paris.