Fedex fait le tour du monde avec ses marchandises

Lundi matin les premiers avions de la nouvelle route aérienne sont arrivés à Liège

L’entreprise Fedex qui a racheté la compagnie TNT (4e du marché dans le secteur aérien) avait réalisé cette acquisition dans le but d’amplifier son réseau aérien, mais elle avait également fait le souhait de préserver la compagnie TNT en lui permettant de subsister à l’opération. Cette nouvelle est positive puisque autant au niveau de TNT comme au niveau de Liège, l’entreprise Fedex a montré un véritable intérêt quand a la préservation des bénéfices de chacun.

En effet la ville de Liège craignait pour son activité aéroportuaire à Bierset, déjà se dessinait les pires scenarios avec licenciement et autres mauvaises nouvelles. Mais Fedex a su calmer les émois lundi matin, quand les deux premiers avions estampillés de la marque ont débarqué à Liège.

Le nouveau chalenge auquel s’affronte Fedex avec cette nouvelle ligne est bel et bien le tour du monde des marchandises : en effet la nouvelle route aérienne reliera Liège à Liège, en passant par Memphis, Seattle, Anchorage et Shanghai.

La nouvelle ligne sera inaugurée le 20 avril en grande pompe : le président David Bronczek sera présent sur le territoire français, et la ville de Liège s’en réjoui : Christian Delcourt, porte parole de l’aéroport exprime sa reconnaissance aux services de Fedex « c’est évidemment une bonne nouvelle et nous sommes très heureux de cette fusion ». Le leader du transport de fret belge reste le premier sur le marché des marchandises avec 660.000 tonnes transportées chaque année.
Évidement la ville de Liège était inquiète pour ses employés mais au final cette fusion s’avère être une bonne nouvelle, comme l’explique le porte parole : « le meilleur exemple est cette bonne nouvelle pour 70 travailleurs. C’est moins visible que les deux avions FedEx mais 70 CDD ont été transformés en CDI ».

Il n’est pas encore possible d’estimer de façon exacte l’ampleur du trafic généré par Fedex, les plans de vols ne seront dévoilés qu’à partir du 20 avril mais il semble que le transporteur souhaite transiter ses activités par l’aéroport de Liège.
L’aéroport Belge marque l’expansion européenne du transporteur, en effet le but étant de faciliter le fret vers le Canada et les Etats-Unis.