À 11 heures ce lundi matin, la sonde spatiale Rosetta va se réveiller, après deux ans et demi d´hibernation. Cet engin spatial a pour but de percer les mystères de l´évolution du système solaire.

 

Rosetta a rendez-vous avec une comète. Si l´on peut penser à un titre de livre, ou le résumé d´une belle histoire romancée, il ne s´agit ni plus ni moins de l´histoire d´une sonde spatiale en voyage dans l´espace depuis dix ans.

 

Rosetta : objectif atteint en novembre

 

En mars 2004, l´agence spatiale européenne (ESA) lance Rosetta, une sonde spatiale qui a pour objectif de percer l´évolution du système solaire depuis sa naissance grâce à l´analyse de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Dix ans de voyage, cinq tours du soleil, et sept milliards de kilomètres au compteur avant d´atteindre le premier objectif de ce périple.

 

Mais cette ambitieuse mission de l´ESA comporte une dernière étape, le réveil de la sonde, après deux ans et demie d´hibernation. Car l´engin s´était trop éloigné du soleil lors de sa dernière orbite, et il était impossible pour Rosetta de rester en activité dans ces conditions. Une fois réveillée, Rosetta devrait atteindre son objectif, la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, dans le courant de l´année 2014, au mois de novembre.



Rosetta : un réveil qui durera six heures

 

L´analyse de cette comète, « une capsule témoin de la naissance du système solaire » : composition, champ magnétique, gravité, température, etc. permettra aux scientifiques de comprendre les origines de l´univers. Et si cette comète a été choisie parmi tant d´autres, « c´est parce qu´elle a vécu des milliards d´années dans l´espace profond, jusqu´à ce qu´un passage près de Jupiter modifie radicalement son orbite en 1959. Autrement dit, la comète n´a quasiment pas été dégradée par les rayons du soleil et son témoignage sur l´univers promet d´être particulièrement lisible », explique Mark McCaughrean, responsable de l´exploration spatiale à l´Agence spatiale européenne.

 

À 11 heures précises, Rosetta va se réveiller, en déployant ses panneaux solaires de 14 mètres de long. L´opération va durer six heures. Après avoir récupéré suffisamment d´énergie, la sonde va évaluer sa position dans l´espace et envoyer des signaux sur Terre. À 800 millions de kilomètres de là, les scientifiques guetteront cet évènement.





Source : Réponse à Tout