Du nouveau dans l'Affaire Victorine

Affaire Victorine : un individu passe aux aveux ?

Et selon les récentes informations que nous avons, il s’agirait d’un homme de 25 ans, père de famille, vivant de surcroît à proximité du domicile de la famille Dartois. Ce dernier serait passé aux aveux, peu de temps après avoir été placé en garde à vue, et ce depuis le 13 octobre 2020. Afin de vous résumer au mieux les derniers rebondissements de l’Affaire Victorine, nous appuierons nos propos via les renseignements du journal Le Point.

Rappel de l’Affaire Victorine Dartois.

Tristement, tout commence le dernier samedi 26 septembre 2020, dans la commune de Villefontaine (Auvergne-Rhône-Alpes), lorsque la disparition de Victorine Dartois est constatée. Victorine est une jeune femme de 18 ans, encore au lycée, sans histoire et elle réside avec sa famille à Villefontaine, dans un quartier plutôt tranquille. Dès le départ, les renseignements sont assez maigres sur la supposée disparition. Toutefois on sait que Victorine aurait dû rejoindre sa sœur pour aller « à la foire de Bourgoin-Jallieu », et pour ce faire, elle aurait dû s’y rendre en bus.

Malheureusement, Victorine aurait manqué le second bus qui devait l’amener au lieu de rendez-vous et après avoir été aperçu près du stade municipal et même à proximité du quartier des Fougères, cette dernière aurait appelé sa sœur, pour la prévenir de son retard. Elle aurait également annoncé son arrivée dans un délai de 15/20 minutes, le temps de « remonter à pied ». Sauf que Victorine Dartois n’arrivera jamais. Tout le drame débute alors dans un contexte de disparition inquiétante. L’hypothèse de la fugue sera rapidement écartée, lorsque l’enquête débutera.

La disparition prendra réellement des allures de cauchemar, lorsque le lundi 28 septembre, moins de 48 heures après la disparition de la jeune fille, on retrouvera le corps de Victorine Dartois, dans un ruisseau de Roche (commune limitrophe à celle de Villefontaine). Il s’agit d’une zone assez boisée, se situant justement à proximité dudit stade où elle aurait été aperçue peu de temps avant le signalement de sa disparition. Dès le début de l’enquête, les suspicions de meurtre sont présentes ce qui sera confirmé par le rapport d’autopsie.

Enquête pour meurtre, enlèvement et séquestration

Tous les doutes d’un éventuel accident sont bien vite envolés, d’autant que le rapport en question confirme bien une mort par noyade, avec une « intervention d’un tiers ». Bien qu’aucune trace de violence sexuelle ne soit retrouvée, le corps de Victorine Dartois comporte de nombreuses ecchymoses (internes). C’est le choc et cette perte provoque une vive émotion à Villefontaine et plus de 6000 personnes lui ont rendu hommage, à l’occasion d'une marche blanche (le dernier 4 octobre 2020).

L’enquête se poursuivant, plus de 130 personnes seront auditionnées, plus de 600 individus seront contactés et plus de 300 appels seront, via un numéro vert afin de faire avancer l’investigation. Rebondissement, depuis cette semaine, un suspect aurait été interpellé et placé en garde à vue. Il s’agit donc d’un homme de 25 ans, père de famille et résidant dans le même quartier que la famille Dartois. Il ne serait pas proche de l’entourage de la victime néanmoins, mais il serait passé aux aveux.

Une perquisition aurait été faite au domicile du suspect.

Bien que l’individu ait reconnu les faits, pour le moment le parquet n’a rien confirmé donc nous devons attendre, afin d’en savoir un peu plus prochainement. Ce sont les seules informations dont nous disposons, en sachant que nous ne pouvons en dire davantage, notamment car une instruction est actuellement en cours. Dès que nous en saurons plus, nous ne manquerons pas de vous en parler. Voici le lien de l’article paru ce matin même dans le journal Le Point.