L'ancien Président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort

Décès de Valéry Giscard d’Estaing

L’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing est mort des suites du covid-19 âgé de 94 ans. En effet, il avait été admis au sein du CHU Trousseau de la ville de Tours depuis le mois de novembre et malheureusement le virus l’aura emporté. La nouvelle a été relatée par de nombreux médias depuis hier et voici un portrait sur l’homme qui avait été admis à l’Académie Française depuis 2003 et qui marqua la vie politique de la France. Nos informations proviennent de nombreux journaux dont Europe 1.

C’est avec tristesse que nous avons appris la mort de l’ancien Chef d’État infecté au coronavirus depuis plusieurs semaines. Remarquons qu’au mois de septembre dernier, Valéry Giscard d’Estaing avait déjà été admis à l’hôpital Georges Pompidou et il semble que la cause concernait une infection aux poumons. Alors que son état semblait stable, il a été admis cette fois-ci au sein du CHU Trousseau de Tours (service cardiologie) à la mi-novembre. En apprenant la nouvelle, Emmanuel Macron ainsi que d’autres figures politiques ont rendu hommage à l’ancien Président de la République.

Nicolas Sarkozy a salué le parcours politique de VGE, lui qui fut « un homme qui a fait honneur à la France ».

Valéry Giscard d’Estaing aura effectué un seul et unique mandat de 1974 à 1981, mais il aura marqué les années 1970. En effet, incarnant le renouveau à travers une appartenance au centre-droit libéral et démocrate, VGE souhaitait moderniser la France et rompre avec l’époque des fameuses Trente-Glorieuses et faire avancer le pays encore marqué par Mai 68 rappelons-le. Durant son parcours politique, il avait également été un grand rival politique de Jacques Chirac.

Mais il aura marqué la vie politique pour de nombreuses réformes progressistes telles que la dépénalisation de l’avortement et la mise en place de la majorité à 18 ans et non plus à 21 ans. Il avait également affronté avec les Français le choc pétrolier de 1979, mais son côté conservateur et une forme d’austérité auront eu raison d’une éventuelle future réélection. En effet, en 1981 il avait perdu les élections face à François Mitterrand ce qui sera son drame politique, marquant toutefois de par sa dernière allocution télévisée (lorsqu’il part laissant la chaise présidentielle vide).

De prédisent à Académicien

Pourtant Valéry Giscard d’Estaing l’homme politique discret mais déterminé restera en politique et sera d’ailleurs une figure emblématique de son parti l’UDF. Mais c’est en 2003 que VGE connaîtra une nouvelle consécration, celle de son entrée à l’Académie Française et qui conviendra à cet économiste de formation qui aura marqué toute une nation par le biais de son septennat. C’est ce qu’a tenu à souligner Emmanuel Macron lors de son hommage à Valéry Giscard d’Estaing, cette nuit sur les réseaux sociaux.

D’autres figures politiques ont tenu également à exprimer leurs condoléances et à rendre hommage à l’ancien chef d’État comme François Hollande qui souligne son ouverture sur le monde. Anne Hidalgo aura également exprimé sa tristesse et évoquer l’amour qu’avait VGE pour la ville de Paris. Mais c’est également toute l’Auvergne qui pleure son ancien président de la région et ce, pendant plus de 18 ans. D’ailleurs le journal local La Montagne lui fait honneur avec une Une pleine de sympathie et de pudeur (tout comme l’était Valéry Giscard d’Estaing).

Le Sénat a fait une minute de silence pour rendre hommage à VGE.

Nous tenons également à rendre hommage, au nom de toutes nos équipes de rédaction Telephone.fr à cette figure politique qui aura permis de faire avancer tout une nation et aura marqué de nombreuses générations. Voici à présent le lien direct de l’article provenant du site Europe 1, afin d’en apprendre davantage sur le parcours politique de celui qui avait sûrement le monopole du cœur… pour la France, les Français et tout un héritage historique qui forment la belle nation Française.