Le dessinateur argentin Quino est décédé

Le créateur de Mafalda s’en est allé

C’est une triste nouvelle qui a été rendue publique hier, par l’éditeur du célèbre auteur du personnage Mafalda. Quino est parti à l’âge de 88 ans et il laisse derrière lui de beaucoup recueils et de nombreuses BD, mettant en scène cette petite brunette à la coupe carrée. Voici plus de renseignements sur la disparition du dessinateur le plus connu de toute l’Argentine, avec les informations du site de France Culture.

Qui était Quino ?

Joaquin Salvador Lavado Tejon (Quino) était né le 17 juillet 1932, en Argentine et il était fils de parents espagnols (ayant émigrés en Argentine). Ayant grandi à Mendoza, ses parents le nommaient déjà Quino tout petit et il trouva sa vocation de dessinateur de façon très précoce. En effet, son amour pour le dessin serait venu, car son oncle (Joaquin Tejon) était dessinateur publicitaire. Voulant sûrement l’imiter au début, il cherchera à s’en différencier par la suite, en proposant son propre style bien à lui.

Il publiera pour la première fois dans les années 1960 et Mafalda apparaît à la même période (en 1962 précisément, bien qu’elle ne soit publiée qu’en 1964 pour la première fois). Ce personnage fictif de petite fille toute mignonne, avec des cheveux courts sera son moyen d’expression, permettant de dépeindre le contexte argentin de l’époque. Entre humour, dénonciations diverses et œuvres satiriques, Quino sera le porte-parole de toute une génération, sous la dictature militaire d’Argentine. Quino aura également beaucoup de succès en Espagne où la dictature franquiste est aussi présente en cette même période.

Le personnage de Mafalda est tellement engagé que l’auteur s’en servira pour de nombreuses causes, afin de soutenir l’organisme Amnesty International ou encore l’UNICEF par exemple. Traversant les époques et les générations, Mafalda sera ainsi un véritable personnage politique et Quino sera d’ailleurs censuré dans plusieurs pays d’Amérique latine, come en Bolivie ou au Chili. Mais Joaquin Salvador Lavado Tejon sera reconnu dans le monde entier et il aura également reçu de nombreux prix internationaux, dans le domaine de la BD (comic strip).

Un départ précipité par une santé fragile

Du haut de ses 88 ans, Quino serait décédé après avoir souffert d’un AVC, il aurait d’ailleurs été hospitalisé et aurait rendu son dernier souffle, peu après son arrivée. Le jour précédent sa mort, Quino célébrait les 54 ans de la toute première parution de Mafalda. C’est à présent cette petite fille qui n’a pas pris une ride qui se retrouve désormais orpheline de son créateur. Quino la définissait lui-même comme une fillette qui « paraît innocente » et qui, sans dire grand-chose est tout de même un grand symbole !

Avec Mafalda, le célèbre dessinateur aura abordé divers sujets de société comme la politique (évidemment), l’économie dans le monde, la condition des femmes en société, les effets négatifs de la mondialisation, les profondes inégalités sociales et bien d’autres thèmes. Comment ? Tantôt en posant des questions innocemment à ses parents ou en se faisant sa propre réflexion sur le monde, auprès de son ours en peluche.

Depuis l’annonce du décès de Quino, une pluie d’hommages et de messages sont présents un peu partout sur les réseaux sociaux et les programmes de télévision, devraient également diffuser des reportages et autres documentaires sur Quino et son célèbre personnage Mafalda ! Voilà pour cette triste nouvelle et si vous avez envie de lire l’article qui est paru sur le site officiel de France Culture, vous pouvez le faire depuis ce lien. Et vous, connaissiez-vous le personnage de Mafalda ?