Ouverture des salles de cinéma ?

Les salles de spectacle pourront-elle réouvrir ?

Entre les salles de cinéma et les théatres voire même les opéras, les Français se demandent si les mesures de déconfinement permettront une prochaine réouverture concernant ces lieux. Selon la plupart des informations actuelles, il est fort possible que l'on puisse prendre plaisir à rejoindre de nouveau les salles obscures. Mais bien évidemment sous certaines conditions et avec toutes les précautions possibles. Pour appuyer nos propos, nous nous sommes inspirés d'un article récent provenant du Figaro.

Il est vrai que les choses s'accélèrent dernièrement entre le sujet qui concerne les vacances d'été ou alors, concernant les nouvelles mesures sur nos déplacements, et donc on pense aussi logiquement aux lieux culturels. Actuellement la France entame la partie deux de son déconfinement progressif et selon les propos du Premier Ministre Édouard Philippe il y a quelques jours, de nouvelles réouvertures peuvent s'envisager début juin.

Plus de précisions le prochain 28 mai.

Pour l'heure, le gouvernement Français est préoccupé par la possible réouverture des restaurants et des cafés, mais les salles de théâtre et les cinémas sont également concernées par ces nouvelles mesures à effectuer. C'est plutôt une bonne nouvelle de façon générale, car les gens ont envie de reprendre certains plaisirs dont ceux liés à la culture. Pourtant, aucune décision concrète n'est prise pour le moment et d'ici peu, plus de précisions devraient complétées une possible réouverture à partir du 2 juin 2020.

Une décision précipitée ?

En effet, le décision n'est pas forcément au goût de tous, car il s'agit de lieux confinés et fermés voire étroits. Au sein des réseaux sociaux ou toujours à travers les médias, des personnalités et les professionnels du spectacle réclament déjà un plan précis, qui serait basé sur la sécurité. Autrement dit, beaucoup de réponses sont attendues et le but n'est pas de faire pire que mieux. Il est certain que selon les salles de spectacle, elles ne pourront pas toutes ouvrir de nouveau en même temps. On imagine fortement que les plus petites resteront fermées, pour des raisons sanitaires évidentes.

Les salles les plus grandes devront s'adapter à des normes rigoureuses, voire à une réorganisation structurelle et la peur se fait sentir car on ne sait pas vraiment quelles seraient les solutions les plus adaptées. On peut également se poser la question de la ventilation des salles et des normes de distanciation à respecter. Il s'agit donc d'un sujet assez complexe qui concerne autant les professionnels (artistes, musiciens...) que les spectateurs et la faisabilité reste encore à prouver.

Les normes qui peuvent s'appliquer

Outre le fait de permettre la réouverture des lieux les plus vastes, il va falloir appliquer des mesures draconiennes, devant être réalisables et qui se veulent rassurantes pour le spectateur. Rappelons que les gens viennent en général à plusieurs (en famille voire entre amis). C'est pourquoi voici une petite liste des normes qui de toute façon, devront se mettre en place :

  • Mesure de distanciation sociale
    Port obligatoire du masque facial
    Annulation des entractes
    Présence d'un parcours fléché voire lumineux
    Restriction quant au nombre de spectacteurs
    Mise à disposition de gel désinfectant et de gants
    Système de ventilation des salles

Concernant la distanciation on imagine que les salles qui le permettent, pourront s'organiser en laissant certains sièges vides entre les spectateurs. De plus, les salles culturelles devront être renforcées par une vigilance permanente, permettant de laisser entrer les gens petit à petit, tout en évitant les croisements. Les parcours fléchés devraient avoir leur utilité également, bien que nous le rappelons cela ne devrait concerner que les plus grands complexes.

Une billeterie plus chère ?

Beaucoup se demandent si toute cette réorganisation aura un impact sur le prix final du billet d'entrée. Pour le moment, aucune information ne confirme cela mais il est fort possible que les prix augmentent un peu. La raison est très simple, si les complexes et les lieux culturels doivent investir ou trouver de nouvelles organisations, cela va leur coûter forcément de l'argent. Pour faire preuve de rentabilité en ces temps incertains, oui le prix pourrait éventuellement augmenter sur un prix de base « standard ».

Plus de renseignements devraient se confirmer d'ici la fin de cette même semaine et si vous souhaitez accéder à la version du Figaro, c'est par ici que ça se passe. En attendant et comme toujours, restez vigilants.