Ouverture du procès des attentats de janvier 2015

Paris : procès concernant l’attentat de 2015 à Charlie Hebdo

On se souvient encore malheureusement de cette tragédie ayant fait perdre la vie à 17 individus, entre le 07 et le 09 janvier 2015 au sein de la capitale, lors de l’attentat contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo et contre un supermarché nommé Hyper Cacher (Porte de Vincennes). Le procès début ainsi aujourd’hui à Paris, au sein d’une cour d’assises dite spéciale et il se poursuivra jusqu’au mois de novembre. Plus bas, retrouvez tous les renseignements relatifs, à l’aide des sources du journal Le Monde.

Rappel des faits

Tout avait débuté le 07 janvier 2015 en réalité, lorsque les frères Kouachi (Saïd et Chérif) ont décidé de s’en prendre à la rédaction du très célèbre hebdomadaire satirique Charlie Hebdo en pleine capitale parisienne. Vers 11h30, ils assassinent de sang froid 12 personnes (dont plusieurs membres de la rédaction) et partent aussitôt après avoir ouvert le feu. Dans leur fuite, ils tuent d’autres civiles dont un gardien de la paix et blessent gravement d’autres passants.

Mais ce n’est pas tout, puisque le lendemain soit le 08 janvier 2015, « un complice » des frères Kouachi, un certain Amedy Coulibaly prend le relais, tue également une policière à Montrouge et procède ensuite le lendemain (09 janvier 2015) à une prise d’otages au sein d’un supermarché situé Porte de Vincennes, avant d’ouvrir de nouveau le feu, pour faire 4 victimes de plus. Finalement les frères Kouachi, ainsi qu’Amedy Coulibaly seront tués au nord de Paris, grâce à l’intervention des forces spéciales du GIGN, du RAID et de la BRI après une cavale.

Les assaillants ont revendiqué leur appartenance à Al-Qaïda.

Le dimanche 11 janvier 2015, soit deux jours après les funestes événements, une marche dite républicaine est mise en place et rassemble plusieurs millions de Français. Cette marche rend hommage aux victimes de ces attentats et rassemblera également plus de 40 chefs d’État internationaux, venus exprimer soutien, compassion et tristesse. Une enquête sera très rapidement ouverte et après des années d’efforts, le procès s’ouvre enfin et sur le banc des accusés 14 personnes seront en attente du verdict final.

Pourquoi le procès ne débute qu’aujourd’hui ? Plusieurs éléments ont retardé la date du procès et parmi ces raisons, la crise sanitaire du covid-19. Pour autant, il faut aussi préciser que l’enquête sur les attentats a pris beaucoup de temps, rappelons qu’il a fallu procéder de la façon la plus minutieuse possible, afin de retrouver tous les membres et les complices de ce réseau terroriste. Aujourd’hui cette enquête est « close » mais une question reste pourtant sans réponse ; qui a commandité ces attentats ? Le procès en cours répondra-t-il à cette question ? Affaire à suivre.

Le déroulement du procès

La cour devra ainsi juger les faits sans les principaux acteurs de ces actes barbares, tués pendant les tragiques évènements de 2015, pourtant 14 autres individus seront dans le banc des accusés. Mais qui sont-ils ? Ce sont tout simplement des personnes qui ont participé de près ou de loin, à la mise en place de ces attentats. Parmi eux, 10 vont comparaitre en étant déjà détenus, un autre devrait comparaitre sous contrôle judiciaire et 3 autres seront jugés en leur absence, mais ils sont visés par un mandat d’arrêt (probable fuite depuis 2015 vers l’Irak ou la Syrie).

Les débats se dérouleront jusqu’au 10 novembre 2020 et pour ce faire, quatre salles d’audience sont nécessaires pour regrouper le public, la presse et les parties civiles. Avec le covid-19 qui sévit toujours, il est également important de préciser que des mesures exceptionnelles sont prises pour assurer une logistique sanitaire optimale, avec des restrictions sur les regroupements et via des retransmissions. Au total, 144 témoins seront entendus, dont des survivants pour faire la lumière sur les tragiques évènements de 2015.

On peut également ajouter que 14 experts seront présents pour préciser le rôle de chaque accusé et plus de 200 personnes se sont constituées parties civiles. C’est un gros procès qui s’annonce et on vous tiendra informé lorsque nous en saurons davantage. Si vous le voulez, en cliquant ici vous allez visualiser l’article paru ce matin dans le journal Le Monde. Pour conclure, nous vous rappelons que vous avez la possibilité de commenter juste ci-dessous, si vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Voter

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close