Quels documents prévoir pour des vacances à l’étranger ?

Vacances et COVID-19 : est-il possible de profiter malgré la présence du virus ?

Pour la deuxième année consécutive, les vacances sont directement impactées par le COVID-19. Cette année, en France, il faut également rajouter à cela l’extension du pass sanitaire qui sera entièrement effective à partir du mois d’août. Désormais, pour aller dans un bar, au restaurant, dans les lieux de culture et de loisirs tels que les musées et les théâtres, il faudra montrer patte blanche. Pour les Français les plus récalcitrants à cette mesure sanitaire plutôt inédite en Europe, certains ont fait le choix de partir à l’étranger pour profiter de vacances estivales bien méritées.

Cependant, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que vous devrez forcément fournir des justificatifs liés à la pandémie pour franchir les frontières du pays que vous avez choisi pour vos congés estivaux. Tout d’abord, sachez que le pass sanitaire européen est valide dans les 27 pays membres de l’Union Européenne. Le sésame vous permet d’accréditer d’une vaccination complète, d’un test négatif ou d’un rétablissement de la maladie.

Vacances COVID-19 : quelles sont les conditions d’entrée dans les pays européens les plus prisés par les Français ?

Commençons tout d’abord par l’Allemagne. Pour vous rendre outre-Rhin, un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures vous sera demandé. Vous êtes entièrement vacciné ? Assurez-vous que votre dernière injection remonte à au moins 14 jours pour que votre certificat de vaccination soit recevable. Vous n’avez reçu qu’une seule et unique dose en raison d’une infection au Covid-19 ? Les autorités allemandes exigent la présentation du document de moins de 28 jours démontrant votre contamination au virus. Une preuve de contamination et de rétablissement, à savoir un test positif entre 28 jours et 6 mois avant le voyage, est également valable. L’Allemagne considère certaines zones géographiques françaises comme étant à risque (Corse, Occitanie, Martinique, etc.). Nous vous recommandons vivement de prendre contact par téléphone avec l’Ambassade ou le Consulat de France en Allemagne pour vous renseigner sur de possibles évolutions. Vous trouverez des informations sur comment les contacter par téléphone sur notre page Telephone.fr.

Pour la Belgique, les ressortissants français n’ont aucune formalité spécifique à accomplir (pas de test PCR, pas de quarantaine) pour un séjour de moins de 48 heures, à l’exception des résidents martiniquais, guadeloupéens et réunionnais qui sont classés en zone rouge par les autorités belges. Pour un séjour de plus de 2 jours dans la plat pays, vous devez remplir un formulaire dit de localisation des passagers. Sur ce dernier, vous devez renseigner votre point de départ, les autres pays que vous avez précédemment visités ainsi que leurs durées et enfin l’adresse de votre résidence durant votre escapade en Belgique.

En Italie, comme en Belgique, le formulaire de localisation (numérique de préférence, mais possible au format papier en italien) est obligatoire. En plus, les Français doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, un certificat de guérison ou la preuve d’avoir reçu toutes les injections du vaccin, dont la dernière remonte à 14 jours. Si vous vous rendez dans la région des Pouilles, votre enregistrement est requis sur un site spécialisé. Encore une fois, nous vous invitons vivement, quelle que soit la destination choisie, à vous rendre sur le site internet officiel de l’Ambassade ou du Consulat du pays dans lequel vous vous rendez. N’hésitez pas à téléphoner pour recevoir des informations rapidement.

Pour l’Espagne, tout voyageur se voit dans l’obligation de remplir un formulaire de localisation qui générera un QR code afin de passer le contrôle sanitaire dans l’aéroport d’arrivée. Si vous venez d’une zone à risque d’après les autorités espagnoles, vous devrez également fournir un test PCR négatif de moins de 72 heures, un test antigénique négatif de moins de 48 heures, un certificat de rétablissement de la maladie ou encore une certificat de vaccination complète d’au moins 14 jours. Ces consignes sont valables uniquement si vous arrivez dans la péninsule ibérique en avion ou en bateau. 

Quant au Portugal, les conditions d’entrée sont les mêmes que pour l’Espagne. Cependant, les conditions peuvent différer pour les îles de Madère et les Açores. Informez-vous au préalable pour que vos vacances ne soient pas gâchées par la COVID-19 !

Pour rejoindre la Grèce, remplissez le formulaire de localisation des passagers au plus tard un jour avant votre arrivée. À cela, vous devez également ajouter, au choix : un certificat de vaccination complète, un test PCR négatif de moins de 72 heures, un test antigénique de moins de 48 heures, ou encore un certificat de rétablissement de plus de 30 jours et de moins de 180 jours après l’infection. 

Laisser un commentaire

Voter

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close