Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

Coronavirus : Le bilan du discours présidentiel

Suite au développement du virus, Emmanuel Macron a tenu un discours officiel auprès de la population française. Voyons ensemble les mesures qui sont prises, pour tenter de freiner une propagation devenue aujourd’hui pandémique. Mais nous allons également revenir sur des questions d’ordre sociale, économique et professionnelle.

« Des mesures exceptionnelles dans ce contexte »

Si vous avez manqué le discours officiel s’étant déroulé hier soir depuis l’Élysée, ne vous inquiétez pas, vous pouvez retrouver de nombreuses informations sur le sujet, notamment depuis un article paru sur le site d’Europe 1. Nous allons revenir un peu plus en profondeur sur un thème qui est au cœur d’une « crise sanitaire », nécessitant une intervention générale.

Le Chef de l’État a commencé son discours par un remerciement général auprès des français, pour leur compréhension face à la situation et également pour leur sérieux, concernant les mesures basiques d’hygiène à prendre en compte. Ensuite, Emmanuel Macron a salué le courage et le professionnalisme des métiers de la Santé, avant d’exposer plus en détail les mesures d’urgence à mettre en place. En effet, depuis que l’épidémie tourne en pandémie de nombreuses questions font surface et c’est la raison pour laquelle le Président de la République est intervenu auprès des français.

Fermetures des écoles

Cette mesure prendre effet à partir de lundi prochain, car la priorité est bien entendu celle d’éviter les concentrations de personnes. Ceci pourrait permettre une propagation encore plus rapide et c’est pourquoi cette mesure concernera :

  • Les crèches
  • Les écoles maternelles
  • Les écoles primaires
  • Les collèges
  • Les lycées
  • Les universités

Cette décision va concerner en tout plus de 14 millions d’élèves et étudiants, et bien entendu plus de 800.000 professeurs. Emmanuel Macron ajoute également que cette mesure est à prendre en compte « jusqu’à nouvel ordre ». Pour autant, un service de garde d’enfants sera également mis en place, pour permettre aux travailleurs de la Santé de pouvoir continuer à aller au travail, afin de gérer les patients. En effet, des renforcements sont devenus « indispensables » concernant le secteur Santé, pour endiguer l’évolution pandémique du covid-19.

La priorité pour les plus fragiles

Le Président de la République continue son discours en appelant à la solidarité, au sein d’un contexte qui affecte et affectera les organismes les plus fragiles. En effet, le coronavirus bien qu’il soit « inoffensif » dans la plupart des cas, peut se montrer plus virulent envers les personnes âgées ou atteintes par des maladies chroniques. Cela concerne :

  • Les personnes diabétiques
  • Les personnes atteintes d’obésité
  • Les personnes cardiaques
  • Les personnes atteintes d’un cancer

C’est pourquoi, il est important de prendre toutes les mesures d’hygiène et d’éviter les concentrations de personnes, pour éviter tout risque de contamination. Des mesures d’accueil sont ainsi effectuées pour accueillir d’éventuelles nouvelles vagues de personnes atteintes et tout le dispositif de Santé se tient prêt pour un maximum de contrôle et de sécurité.

Des réponses pour la situation économique

Il s’agit d’une partie clé du discours car Emmanuel macron a exprimé son souhait de s’adapter à la situation actuelle, sans pour autant que cela n’affecte les emplois. En effet, dans le domaine professionnel le télétravail sera renforcé, permettant aux entreprises qui le peuvent, de maintenir une activité. Concernant les artisans, les entrepreneurs et autres professionnels se voyant affectés plus sérieusement, de part un recul d’activbit.es, une solution est proposée.

L’objectif sera de « protéger » les salariés, les patrons et les entreprises par le biais d’un « mécanisme de chômage partiel », permettant de préserver une activité. De plus, tous les impôts et les différentes cotisations sociales du mois de mars 2020 seront annulées et ce, sans aucun report. Cette décision devrait soulager les entreprises du type PME et les artisans évitant des situations dramatiques de faillite par exemple. L’État se veut ainsi rassurant et offrira de nombreuses solutions économiques, pouvant indemniser les travailleurs contraints de rester chez eux.

Et concernant les élections municipales ?

En revanche, concernant les élections qui auront lieu le prochain dimanche 15 mars 2020, elles seront maintenues, afin de continuer d’assurer une « vie démocratique ». En revanche des mesures de sécurité et d’hygiène seront à prendre en compte et Emmanuel Macron demande d’ailleurs aux collectivités territoriales de faire preuve de vigilance, pour éviter une concentration massive de personnes au sein d’un même lieu.

Voilà comment ce qu’il fallait principalement retenir de cette allocution officielle, survenue hier dans la soirée depuis l’Élysée. Vous pouvez retrouver d’autres informations sur le site d’Europe 1 ou alors cliquez ici.

Soyez vigilants.