Emmanuel Macron décrète le deuil national

Le 9 décembre sera un jour de deuil national

Afin de rendre hommage à l’ancien Président de la République, le vingtième sous la Ve République pour être précis, Emmanuel Macron a souhaité établir un jour de deuil national qui sera fixé au 9 décembre. Il est également précisé que le Parlement européen rendrait également un hommage à Valéry Giscard d’Estaing le 2 février 2021. D’après les renseignements du journal Le Point, voici un petit résumé de l’allocution tenue par Emmanuel Macron hier.

C’était hier, le jeudi 3 décembre 2020 au lendemain du décès de Valéry Giscard d’Estaing que le Président de la République s’est exprimé auprès des Français. Tout d’abord, afin de rendre hommage à l’ancien chef d’État parti à 94 ans et puis également pour souligner que les obsèques de l’ancien président seront célébrées ce samedi dans la plus stricte intimité familiale dans la commune d’Authon dans le Loir-et-Cher, commune où VGE s’est éteint, entouré de ses proches.

Emmanuel Macron souhaite également rendre hommage à Valéry Giscard d’Estaing en proposant le 9 décembre comme jour de deuil national (date symbolique du mercredi qui marque le jour du décès de VGE une semaine plus tôt). Le Président de la République tient ainsi à faire honneur à « une figure centrale de l’histoire de notre République », tout en respectant le souhait de la famille de ne pas organiser des obsèques nationales par exemple.

Le Parlement Européen de Strasbourg rendra quant à lui un hommage à VGE, le prochain 2 février (jour de la naissance de Valéry Giscard d’Estaing). En outre, Emmanuel Macron a également souhaité expliquer que si les Français veulent également rendre hommage à l’ancienne figure politique ayant marqué les années 1970, ils pourront le faire en se rendant dans la mairie de leur commune, où un message peut être laissé, ainsi qu’à Paris ou encore au Musée d’Orsay (lieu culturel que VGE avait fait réaménager).

VGE un morceau de l’Histoire de France

Comme chaque figure politique et publique ayant fait partie de la vie des Français, il est certain que la mort de Valéry Giscard d’Estaing provoque une tristesse générale et Emmanuel Macron a d’ailleurs précisé qu’avec le décès de VGE, c’est une page de notre Histoire qui se tourne. Afin de lui rendre hommage et de continuer à entretenir sa mémoire, le Président de la république souhaite mettre tout en œuvre pour que continuer vers la lancée du « progrès » et de la « modernité » comme l’aurait souhaité Valéry Giscard d’Estaing.

Au sein d’une époque où la France était encore sous les Trente-Glorieuses, Valéry Giscard d’Estaing souhaitait lui, avancer et aller vers le progrès. On lui doit notamment le divorce par consentement mutuel, la défense de la condition de la femme notamment au sein de certains postes à haute responsabilité. Enfin, le plus symbolique réside en son implication avec Simone Veil, au sein de la dépénalisation de l’avortement en France, à travers un projet de loi nommé « loi Veil ».

Au sein d’une société d’après-guerre VGE aura donc accompli sa mission et laissera à tout jamais une trace indélébile de son implication pour la France et pour les Français. Entre avancées sociales, culturelles, politiques et humaines, VGE restera un personnage politique ayant marqué les esprits, bien qu’un seul mandat ai été effectué. Celui qui avait reproché à François Mitterrand de ne pas avoir le monopole du cœur, aura eu quant à lui le monopole sur le cœur des Français. Aujourd’hui plus que jamais une partie de notre patrimoine national part avec VGE et c’est pourquoi un hommage national sera organisé.

Retrouvez l’article du Point juste ici.