Renforcement des mesures face au covid-19

Le gouvernement français renforce son dispositif de sécurité

En effet, hier le 16 mars 2020, Emmanuel Macron tenait un discours d'urgence afin de rappeler quelques consignes de sécurité, tout en annonçant un renforcement massif des mesures de sécurité. Il s'agit de normes qui permettront tout simplement, d'endiguer au mieux le virus du covid-19 et pour mieux comprendre la situation, en voici un résumé avec les sources du journal Le Parisien.

« Nous sommes en guerre »

Des mots qui sonnent et qui résonnent comme un véritable coup de massue pour certains et pourtant les mots sont prononcés. En effet, hier le Président des français tenait avant tout à faire comprendre que la situation est grave. En effet, dans une crise sanitaire comme celle-ci, il est important de savoir que les mesures prises, visent avant tout à protéger et non à provoquer une peur généralisée. Dans une situtation où le personnel soignant est déjà surchargé, il est bon de rappeler que les mesures de confinement sont donc essentielles. L'objectif est le suivant; éviter que le coronavirus ne progresse encore plus auprès des populations. Dans un deuxième temps, elles permettent de ne pas affecter les personnes les plus faibles, tout en permettant de « soulager » au mieux les soignants.

La situation est exactement similaire dans plusieurs pays européens comme en Belgique ou en Espagne, où les sorties sont également réservées au strict minimum, afin de lutter contre un « ennemi invisible » pourtant bien présent. C'est la raison pour laquelle, il faut que tout le monde fasse preuve de patience et surtout de ne pas entrer en panique, bien que la situation soit effectivement exceptionnelle. Au sein du discours prononcé hier, il est également rappelé qu'un consensus est établi avec l'Europe afin de bloquer tous les échanges commerciaux, provenant de l'extérieur du continent européen et que par mesure de prévention, toutes les frontières d'Europe sont fermées.

Les mesures de confinement renforcées

En effet, il y a quelques jours, Emmanuel Macron évoquait l'interdiction de se rassembler au sein de lieux contenant plus de 1000 individus et aujourd'hui on passe de lieux de rassemblement réduits à 100 personnes, puis à la fermeture des bars et des restaurants, dans tout le pays. En effet, cela fait partie des nouvelles normes à prendre en compte et à effectuer. Il faut savoir que les sorties doivent vraiment être réduites au strict minimum, pour plus de sécurité et de protection vis-à-vis des autres. Rappelons qu'un individu peut tout à fait être porteur du virus et ne ressentir aucun symptômes, avant la fin de la période d'incubation (14 jours). C'est pourquoi la vigilance est de rigueur. Le Président en a donc profité pour rappeler qu'il fallait faire preuve de « responsabilité citoyenne ».

« Nous protéger face à la propagation du virus »

Depuis peu on peut d'ailleurs voir une nouvelle campagne de protection qui prône « Protège-toi, reste chez toi », ce qui aidera à prendre en compte cette situation exceptionnelle et souligne notre devoir de citoyenneté. C'est pourquoi, le mieux est de rester chez soi et d'éviter toutes les réunions « amicales ou familiales » et ce, en France Métropolitaine ainsi qu'en Outre-Mer, où seuls les trajets nécessaires sont permis. Voici les mesures de sécurité à effectuer en sortant de chez vous :

  • On garde un mètre de distance de sécurité avec autrui

  • On ne serre pas la main

  • On ne fait pas la bise

  • On ne se rend pas chez les amis, la famille, les proches...

  • On ne se promène pas dans la rue

Le Président de la République rappelle également que les trajets nécessaires sont ceux en lien avec le travail, lorsque celui-ci ne permet pas de l'exercer depuis le domicile. Cela concerne aussi les trajets au sein de centres médicaux et pour les denrées alimentaires. Au delà de ces circonstances, toute sortie est interdite pendant « au moins 15 jours ». Cela veut dire que la situation de confinement pourrait durer plus que 15 jours et cela il vaut mieux s'y préparer maintenant.

Des réponses concernant le second tour des élections municipales

Emmanuel Macron précise aussi qu'un consensus scientifique et politique a été pris en compte, pourtant beaucoup de citoyens ont reproché le maintien du premier tour des Municipales. Ce à quoi, Emmanuel Macron répond que le second tour sera reporté au 21 juin 2020. En effet, suite au cas exceptionnel de pandémie qui sévit chaque jour un peu plus et suite au taux d'abstention qui s'apporche des 55%, un report est donc de rigueur. De plus, il est également mentionné que des mesures seront prise sen compte afin de permettre une meilleure organisation. Le Président en a également profité pour remercier toutes les collectivités territoriales, ainsi que leur personnel, pour leur dévouement et le bon fonctionnment du premier tour.

La situation économique en quelques lignes

Revenons en France à présent avec quelques informations supplémentaires qui se veulent rassurantes. En effet, Emmanuel Macron rappelle que la solidarité est de rigueur. C'est pourquoi, le gouvernement français débloque des fonds afin de permettre à toutes les entreprises et ce, « quelque soit sa taille » d'éviter une situation de faillite. Toutes les charges fiscales et sociales sont également reportées mais ce n'est pas tout. Avec un budget exceptionnel de plus de 300 milliards d'euros, le gouvernement français tend la main à tous les professionnels et précise que dans tous les secteurs, la situation économique est prise en main par l'Etat français. Autrement dit toutes les charges sont suspendues et cela concerne les échéances bancaires, les factures d'eau, d'électricité, les charges sociales et les impôts.

Le discours se termine donc sur des valeurs de solidarité et de responsabilité; afin que le pays affronte au mieux la situation. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du Parisien.fr qui vous informe en temps réel.