Annuler des vacances déjà réservées, comment procéder ?

Le covid-19 pousse aux annulations estivales ?

C’est dommage mais c’est comme ça, dirons-nous. En effet, alors que nous sortons à peine d’une période de confinement et que le covid-19 est toujours bel et bien là, que faire pour les vacances ? C’est la délicate question qui se pose au sein de plusieurs ménages et certains décident par prudence, d’annuler tout simplement. Pour autant comment faire ? Est-il possible de perdre de l’argent ? Lisez cet article qui devrait fortement vous aider. Pour ce faire, nous allons reprendre certains propos parus au sein de La Voix du Nord.

L’annulation le dernier recours

Beaucoup de question se posent, notamment sur le sujet qui concerne les vacances. Le gouvernement et la Commission Européenne se prononcent sur le thème, pourtant rien n’est très clair. On parle de mise en « quatorzaine » pour certains pays comme l’Espagne, ce qui rebute plus d’un et en même temps le covid-19 représente autant un danger en France qu’ailleurs. C’est la raison pour laquelle, beaucoup de Français la mort dans l’âme, décident de renoncer à leurs belles vacances.

Pourtant, on s’affronte à un autre problème, contacter les agences de voyage, les compagnies de transport, les compagnies d’hébergement, les hôtels et tutti quanti. C’est pourquoi, nous vous informons que la majorité des compagnies prennent des mesures exceptionnelles, pour vous aider à annuler dans les meilleures conditions et en évitant au maximum que vous perdiez de l’argent. Pour en prendre note, lisez ce qui suit.

Annuler son moyen de transport

Depuis le 9 mars 2020, tous les usagers peuvent se rapprocher de la SNCF, afin de faire le point sur leur réservation et de procéder à une annulation. Autre information importante, les frais d’échange ou alors les frais de remboursement de billets sur les « TGV INOUI » et concernant les transports « Intercités » sont gratuits (jusqu’au 31 août 2020). C’est plutôt rassurant ! En cas de demande spécifique, veuillez appeler la SNCF via le numéro unique au 3635 et informez-vous dès maintenant.

Concernant les compagnies de bus comme Flixbus ou encore Blablabus, tous les trajets sont annulés depuis le 17 mars 2020, ce qui limite les réclamations. Néanmoins, si votre trajet a été réservé avant cette date, rapprochez-vous de la compagnie concernée pour obtenir un remboursement. Ces mêmes compagnies ont mis en place un système de bon d’achat valable pendant un an, pour les voyageurs qui ne peuvent pas profiter de leur trajet. La demande de remboursement en intégralité, peut aussi être demandée si vous ne souhaitez pas bénéficier du bon d’achat. Vous pouvez choisir.

Concernant les compagnies aériennes, c’est beaucoup plus compliqué.

La plupart des compagnies ne sont pas en mesure de répondre à une demande toujours plus croissante et se voient dans l’incapacité de rembourser les billets d’avion réservés. Selon le Directeur Général de l’Association Internationale du Transport Aérien (Alexandre de Juniac), les compagnies peuvent proposer un bon d’achat, afin que le voyageur puisse profiter du voyage ultérieurement sans perdre tout son argent.

Le bon d’achat fait grincer des dents !

Pourtant la règlementation européenne est plutôt claire sur le sujet. En effet, il est stipulé que la compagnie qui annule un vol, devra procéder à un remboursement intégral dans les 7 jours qui suivent la décision d’annulation. C’est la raison pour laquelle, il s’agit d’un vrai bras de fer et aucune solution n’est encore trouvée pour le moment.

Annuler son hébergement

La plupart des compagnies comme Airbnb par exemple, procèdent au remboursement intégral des locations réservées et ce, depuis le 14 mars 2020. Les clients auront le choix entre un « crédit voyage » qui permet de reporter votre réservation ou alors de demander un remboursement et point. Après il suffit une nouvelle fois de vous rapprocher de la compagnie en question et de voir comment procéder à un remboursement et dans la plupart des cas, vous obtiendrez satisfaction.

Pour résumer, voici ce que vous devez savoir bien que le sujet qui fâche concerne principalement les compagnies aériennes. Pour retrouver plusieurs informations provenant de La Voix du Nord, veuillez établir un petit clic ici, sinon prenez soin de vous.