À propos du passeport sanitaire

Le passeport sanitaire entrera en vigueur dès le mois de juin 2021

Il s’agit d’une information officielle depuis peu certes (17 mars 2021) mais qui nous concerne tous. La Commission Européenne a effectivement validé le dispositif que l’on connait désormais sous le nom de passeport sanitaire. D’après les propos recueillis via BFM TV, nous allons vous faire une présentation générale de cette documentation obligatoire, si jamais vous souhaitez voyager en Europe. De quoi se compose ce document ? À partir de quand pourrons-nous disposer de ce passeport ? Est-ce pour tout le monde ? Réponses à lire un peu plus bas via Telephone.fr.

Concernant le « sésame » sanitaire

Depuis le 17 mars 2021 l’information est devenue officielle. Tous les membres du continent européen auront au fur et à mesure, un passeport sanitaire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pour répondre aux interrogations les plus générales, il faut savoir ce que contiendra ce document. Celui-ci va contenir plusieurs renseignements tels que ;

1. Un certificat de vaccination (avec la date de la première et de la seconde injection)

2. Une preuve de test coivd-19 négatif et dans le cas contraire, un justificatif attestant du rétablissement de l’individu

3. L’identité de la personne (nom, prénom, nationalité…)

Ce document permettra donc aux usagers de se déplacer librement au sein de tous les pays membres de l’Union Européenne. Autrement dit, un usager qui aura ce passeport entre les mains, devrait passer tous les contrôles sanitaires sans aucun problème et surtout, sans aucune mise en quarantaine obligatoire. Il permettra donc aux usagers européens de se déplacer d’un territoire à un autre que ce soit pour des raisons professionnelles, pour des raisons personnelles et également dans le cadre du tourisme.

La Commission Européenne assure que cette documentation devrait « simplifier la vie des européens » et surtout les mobilités.

Mais qu’en est-il des personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner ?

Depuis que la nouvelle du passeport sanitaire a été révélé le 17 mars 2021, beaucoup se sont demandés ce qu’il se passerait, pour celles et ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner ? D’autant que rappelons-le, en Europe le vaccin n’est pas obligatoire. Certains se demandent même si ce passeport ne serait pas le moyen « d’obliger » les plus sceptiques à se faire vacciner. Mais qu’en est-il réellement ? La Commission Européenne a justement la réponse à cette question et la voici. Étant donné que le vaccin n’est justement pas une obligation, un usager non vacciné pourra voyager en Europe à condition qu’il effectue un test PCR et que ce dernier soit négatif (dans le cas d’une positivité, l’usager devra avoir un justificatif attestant de son rétablissement).

Toujours d’après les informations de BFM TV il semblerait que les fameux « autotests » qui sont pourtant autorisés en France ne soient pas valables dans le cadre du passeport sanitaire. Un test PCR sera donc obligatoire, dans le cas où la personne ne souhaite pas se faire vacciner ou qu’elle n’y a pas encore accès pour des raisons logistiques. En effet, il y a d’autres personnes qui souhaitent se faire vacciner, mais avec le retard pris depuis le mois de janvier 2021, certains français se préoccupent de ne pas pouvoir voyager pour cet été. La solution semble être trouvée, bien que des informations restent manquantes. Par exemple on ne sait toujours pas combien de temps sera valable le « certificat vert numérique »*.

* : certificat vert numérique est le synonyme de passeport sanitaire

Le format du certificat vert numérique

D’après les informations rendues officielles depuis ce mois de mars 2021, cette documentation serait disponible en deux versions ; version papier et format numérique. Une chose est certaine, qu’importe le format un code QR à scanner sera disponible dans tous les cas (ce qui devrait au passage, attester de l’authenticité dudit document). Il sera délivré dans la langue de l’usager concerné et bien évidemment, cette documentation est strictement personnelle. Enfin, les ressortissants non-européens mais qui vivent en Europe auront aussi l’obligation de se procurer ce document pour pouvoir voyager d’un pays à un autre.

Ce document sera mis à disposition de façon gratuite à tous les usagers d'Europe.

Enfin, pour celles et ceux qui se posent la question, dans le cas où l’individu détenant cette documentation est vaccinée, le nom du vaccin sera présent. Actuellement en Europe sont autorisés les vaccins suivants ; Pfizer/BioNTech, Johnson & Johnson, Moderna et AstraZeneca/Oxford. Voilà concernant l’information principale, en relation avec le passeport sanitaire qui entrera prochainement en vigueur. Pour plus de renseignements, vous pouvez retrouver l’article initiale de BFM TV, sinon n’hésitez pas à vous exprimer plus bas en commentaire, afin de nous faire partager vos avis.

Et comme toujours, prenez soin de vous et de votre entourage.