La fin de l'épidémie en France ?

Les propos de Didier Raoult créent la confusion

En effet, lors d’une précédente interview par BFM TV, Didier Raoult qui est le Directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire de Marseille, spécialisé dans le domaine de la virologie précise qu’il n’y aura pas de deuxième vague concernant le covid-19. Des mots qui tantôt se veulent rassurants, mais qui peuvent également créer la confusion à l’heure où les Français peinent à sortir de chez eux.

Que penser de la situation actuelle ?

Il est vrai qu’il est un peu compliqué de se positionner en tant que citoyen parfois en regardant ou en lisant les médias. Ce n’est un secret pour personne on peut avoir tout type d’information et du coup on ne sait plus vraiment quoi penser. Il est certain que la première vague de coronavirus semble être contrôlée d’où la première phase de déconfinement, pour autant est-ce réellement terminé ? Personne ne peut vraiment l’affirmer mais Didier Raoult, directeur d’une structure hospitalière de renommée internationale annonce qu’il n’y aura pas de deuxième vague épidémique à l’avenir.

Selon ses mêmes propos, il serait possible que le virus se propage de nouveau mais de façon « sporadique », ce qui signifie que la progression d’un début de deuxième vague sera forcément mieux contrôlée que la précédente. Dans un sens, Didier Raoult n’est pas n’importe qui, car il s’agit avant tout d’un chercheur spécialisé qui pourrait justement apporter des éléments de réponse, mais d’un autre coté ce personnage tient dernièrement des propos qui sont parfois critiqués voire « controversés ».

En effet, bien que ses mots soient très encourageants rappelons qu’à ce jour aucun vaccin n’est actuellement mis en place et que par manque de recul, il est forcement très compliqué d’adopter une position aussi tranchée. Bien que son avis soit partagé par de nombreux autres médecins et spécialistes (cardiologues, infectiologues…) rappelons que si on fait la parallèle avec la grippe espagnole de 1918, plusieurs vagues se sont déroulées. De plus, sans connaître vraiment le covid-19 nous ne sommes pas vraiment certains que le coronavirus ne revienne pas dans un futur proche.

Une position renforcée par de nombreux incivismes

Il est certain qu’il serait compliqué d’affirmer avec autant d’aplomb que le coronavirus ne reviendra pas sous la forme d’une éventuelle deuxième vague, surtout si on constate que l’incivisme est un peu partout. Dans la capitale, il est très facile de voir des rassemblements malgré les interdictions par le gouvernement Français. De plus, on parle d’un ennemi invisible donc entre une crise sanitaire encore présente, le personnel médical national littéralement extenué par la première vague de covid-19 et la première phase de déconfinement, il parait précipité d’etre aussi ferme sur la situation actuelle.

C’est pourquoi nous devons faire preuve de sens moral

En pleine période de déconfinement, le gouvernement se veut très prudent et avec raison, car il faut à tout prix éviter tout risque inutile et se dire que le danger est malheureusement toujours présent. Néanmoins, pour rebondir sur les propos de Didier Raoult si nous devons nous confronter à une deuxième vague concernant le covid-19, des critères seront à prendre en compte. Dans un premier temps, il est vrai que le personnel médical et les citoyens seront un peu mieux préparés, ce qui veut dire qu’en principe nous serions plus conscients des gestes à adopter.

Ensuite, suivant le nombre de nouveaux cas un possible reconfinement pourrait s’effectuer en cas de menace importante, mais ce sont les chiffres qui pourront refléter au mieux l’ampleur d’une susceptible autre vague épidémique en France. Pour le moment, nous n’en savons pas vraiment plus donc rester vigilant et adopter les gestes de protection comme le lavage de mains et la distanciation sociale, en plus d’un masque facile sont des normes à respecter.

Si vous souhaitez retrouver la version de BFM TV, vous pouvez le faire via ce lien et sinon, restez à la maison si vous le pouvez.

Et vous, êtes-vous d’accord avec les propos de Didier Raoult ?